> Mobilité > BT et Dolby donnent de la voix

BT et Dolby donnent de la voix

Mobilité - Par Guillaume Rameaux - Publié le 29 novembre 2013
email

L’opérateur britannique s’est associé au spécialiste américain du son afin de proposer à ses clients une nouvelle expérience dans le domaine de l’audioconférence.

BT et Dolby donnent de la voix

« Allo ? Est-ce que vous m’entendez ? Pouvez-vous répéter ? ». Les habitués de l’audioconférence connaissent bien cette situation. Réunir autour d’un téléphone un groupe de collaborateurs distants n’est pas toujours aussi simple qu’il n’y paraît.  Mauvaise qualité de son, interruptions, ou difficultés à distinguer précisément l’interlocuteur en train de parler sont parmi les principaux freins à l’utilisation de la communication voix. « Beaucoup d’améliorations ont été apportées au fil des années à la vidéoconférence, note Luis Alvarez, CEO de BT Global Services. Mais dans le même temps, la qualité sonore de nos conversations n’a pas évolué ».

La communication téléphonique reste pourtant une des méthodes de collaboration les plus utilisées. Chaque année, les entreprises passent plus de 100 milliards de minutes à échanger lors de « conf’ calls ». Et selon une étude réalisée par l’université de Cambridge sur les réunions à distance, 78 % des entreprises indiquent que l’audioconférence est la méthode la plus couramment utilisée. Pour s’attaquer au problème, BT a décidé de s’adjoindre l’aide d’un spécialiste mondial du son : l’entreprise américaine Dolby. Le résultat est l’annonce, le 16 octobre dernier du service VoIP « BT MeetMe with Dolby Voice ».

(((IMG6427)))
La solution est accessible via le client BT MeetMe WebJoin.
Les applications iOS et Android sortiront au printemps 2014.

Outre la haute qualité sonore à laquelle on était assez logiquement en droit de s’attendre, la solution, que nous avons eu l’occasion de tester, se démarque sur notamment grâce à sa technologie de séparation des voix. Le codec créé par Dolby permet à la personne distante de distinguer clairement et de positionner les différentes personnes s’exprimant de l’autre côté de la ligne. La clarté des interventions est également préservée lorsque plusieurs collaborateurs parlent simultanément et ce même lorsque ceux-ci sont éloignés du micro. Lors de notre essai, réalisé au sein de la tour BT à Londres, via une connexion Wifi et un serveur installé dans un datacenter de l’opérateur, nous avons pu observer un responsable de la société se placer au fond de la salle de réunion, face au mur, et se faire clairement entendre par des journalistes isolés dans d’autres pièces de la tour.  L’élimination des bruits de fond autorise par ailleurs à ne pas passer en mode « muet », comme c’est souvent le cas lors d’une conférence pour éviter que les bruits ambiants ne viennent perturber la discussion. Une bonne façon d’intégrer davantage les différents participants à la conversation et d’éviter la tentation de travailler sur autre chose pendant la durée de l’appel.

800 millions d’euros économisés

Car c’est bien là la problématique que tente de résoudre BT : améliorer la productivité de ces conférences téléphoniques. Toujours selon l’enquête réalisée par l’université de Cambridge, 61 % des participants placent la bonne identification de l’interlocuteur comme un élément crucial pour la réussite de la conférence et 57 % soulignent l’importance de la suppression des bruits de fond. Des points particulièrement déterminants lorsqu’une seule personne est à distance pendant que les autres sont réunis autour de la table. Près d’un tiers des interrogés remarque que ce cas de figure est un des plus compliqué à gérer.

D’autant que certaines conférences ont tendance à s’éterniser sans forcément apporter plus d’avantages. Environ 50 % des audioconférences durent entre trente minutes et une heure. « Tous vos efforts sont en réalité concentrés sur l’écoute, explique un professionnel cité par l’étude. C’est déjà extrêmement fatiguant pour un appel de 10 minutes alors qu’un meeting classique peut durer une heure ».
BT et Dolby espèrent offrir avec cette nouvelle technologie une expérience bien plus naturelle et proche du face-à-face. La solution n’est pour le moment accessible que via le client BT MeetMe WebJoin, disponible sur PC ou Mac. Un casque stéréo standard suffit pour profiter du son Dolby Voice. Au printemps 2014, des applications smartphones et tablettes (Android ou iOS) seront lancées et suivies dans le courant de l’été par la sortie d’un appareil de téléphonie Dolby dédié aux salles de conférence.

Grâce à une licence acquise pour 5 ans auprès de Dolby, BT s’assure d’être à l’heure actuelle le seul opérateur à pouvoir proposer cette technologie à ses clients. La société réfléchit également à l’intégration de Dolby Voice à son offre de communication unifiée BT One qui propose un accès en mode cloud aux solutions UC d’Avaya, Cisco ou encore Microsoft.

La tarification n’a en revanche pas été communiquée mais la société annonce d’importants retours sur investissement grâce à l’utilisation de la voix sur IP. Selon Paul Reeves, Responsable Marketing de BT Global Services, sa société a économisé l’année dernière 683 millions de livres (801 millions d’euros) en privilégiant les conférences téléphoniques aux rencontres en face-à-face.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Les Nouveaux Enjeux du Stockage

Les Nouveaux Enjeux du Stockage

L’informatique est entrée dans l’ère du « Software Defined Everything », autrement dit, des infrastructures dont le pilotage est automatisé par logiciel. C’est particulièrement vrai dans le domaine du stockage, composante clé de toute infrastructure : l’informatique s’éloigne progressivement des approches monolithiques reposant sur des appliances matérielles propriétaires et des baies SAN au profit de démarches définies par le logiciel. Découvrez, dans ce guide thématique exclusif, comment répondre aux nouveaux enjeux du stockage.

Mobilité - Par Guillaume Rameaux - Publié le 29 novembre 2013