> Tech > Capturer les données de performances

Capturer les données de performances

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Pendant que LoadSim s'initialise, vous pouvez établir votre environnement de journalisation des performances - dernière tâche avant d'effectuer le test de performances. Cette procédure comporte trois étapes : créer le fichier log de capture, ouvrir les paramètres du fichier log et connecter à  un serveur, et ajouter les compteurs de

performances
pour capturer les données
concernant ce serveur. Sur votre station
de travail de collecte, qui doit utiliser
Win2K, lancez Performance
Monitor, étendez le noeud
Performance Logs and Alerts puis faites
un clic droit sur le noeud Counter Logs.
Sélectionnez New log Settings dans le
menu de contexte (sauf si vous avez
déjà  sauvegardé quelques paramètres
pendant la supervision précédente, auquel
cas il vous faudra sélectionner
New Log Settings From et entrer le
nom du fichier existant). Entrez un
nom descriptif (généralement le nom
du serveur supervisé) puis cliquez sur
OK pour ouvrir la boîte de dialogue de
paramétrage.

Il faut maintenant ajouter les serveurs
et les compteurs que l’on veut
superviser. (Voir la Table 2 du Web
pour les objets, les compteurs, et les
instances de performances suggérés
pour des catégories de suivi de performances
Exchange spécifique.) Le processus
est un peu différent dans
Windows XP et dans Win2K. Dans XP,
cliquez sur Add Objects, puis entrez le
nom du serveur à  superviser. Attendez Performance Monitor pour vérifier les
privilèges de connexion et d’accès. Si
vous n’avez pas de résolution de nom
NetBIOS ou d’autorisation d’administrateur
sur un serveur particulier, le
processus de connexion risque
d’échouer. Après avoir établi une
connexion au serveur, sélectionnez un
objet de performance, puis cliquez sur
Add pour ajouter tous les compteurs et
instances de cet objet. Dans Win2K, cliquez
sur Add pour ouvrir la boîte de
dialogue Select Counters, illustrée figure
6. Sélectionnez le serveur que
vous voulez superviser, à  partir de la
liste déroulante Select counters from
computer, puis attendez la vérification
de Performance Monitor. Ensuite, sélectionnez
les options All counters et
All instances, cliquez sur Add puis cliquez
sur Close. Ensuite cliquez sur OK dans la boîte de dialogue de paramétrage
principale pour sauvegarder les
paramètres.

Vous pouvez aussi sélectionner un
ensemble de compteurs limité pour
capturer des données à  un intervalle
plus petit et limiter ainsi la taille des fichiers
log (c’est-à -dire à  quelques
méga-octets). Toutefois, avec les tailles
de disques modernes, je sélectionne
les options All counters et All instances pour les Pperformance Objects figurant
dans la Table Web 2, puis effectue
le nettoyage plus tard. Un autre choix
courant en matière de supervision des
performances consiste à  définir deux
fichiers log de capture, l’un à  intervalles
d’une minute sur la durée de
8 heures et l’autre à  intervalles de 15
secondes pour une heure ou deux au
milieu du test de charge.

Vous voilà  prêt à  définir les options
de logging. Double-cliquez sur le fichier
log-settings que vous venez de
créer, pour réouvrir la boîte de dialogue
de paramétrage. Sur l’onglet Log
Files, que montre la figure 7, indiquez
votre information log-file. (Notez
qu’en figure 7 j’opte pour l’emplacement
par défaut, qui est mon lecteur C.
Par conséquent, je dois surveiller l’espace
disque avec attention.) Les noms log-file par défaut sont fondés sur votre
nom log-settings et c’est pourquoi je
suggère d’utiliser le nom du serveur
afin de pouvoir facilement séparer et
identifier les logs provenant de chaque
serveur. Vous pourrez ensuite déplacer
le jeu complet des fichiers log dans un
dossier pour chaque session de test.

L’onglet Schedule, illustré figure 8,
permet de choisir davantage d’options
que le Windows NT 4.0 Performance Monitor original. Vous pouvez planifier
l’heure de début de la journalisation
des performances, et vous pouvez indiquer
l’heure de fin soit explicitement,
soit en nombre d’heures après le
début de la capture (je préfère la dernière
méthode). Vous pouvez entrer
une commande que LoadSim exécutera
à  la fermeture d’un fichier log ; je
crée un fichier netsend.cmd pour
m’envoyer une alerte. Cliquez sur OK
pour fermer la boîte de dialogue.

Comme vous capturez les informations
de performances à  distance à  partir
d’ordinateurs disséminés sur le réseau,
il vous faut changer les
paramètres de sécurité pour le service
Performance Logs and Alerts de
Win2K. Par défaut, le service se
connecte en tant que Local System
Account. Vous devez changer les paramètres
du service (auquel vous pouvez
accéder par l’intermédiaire du snap-in
MMC Services) pour vous connecter
comme un compte Domain
Administrator (pas le compte
Administrator local).

Il vous faut aussi valider les compteurs
de disques logiques pour capturer
les données de performances. Pour
valider les compteurs pour les lecteurs
logiques, ouvrez une invite de commande
et tapez

diskperf -yv

Pour valider les compteurs pour des lecteurs logiques et physiques, tapez

diskperf -y

Vous pouvez répéter cette manoeuvre
de configuration pour chaque serveur
à  superviser, mais il existe une méthode
bien plus simple. Ouvrez le fichier
log-settings, que Performance
Monitor sauvegarde comme un fichier
.htm, dans Notepad ou dans un autre
éditeur de texte. Sauvegardez le fichier
sous un nouveau nom (par défaut,
Notepad utilise l'extension .txt sauf si
vous mettez des guillemets de part et
d'autre du nouveau nom de fichier -
par exemple, "server1.htm", puis recherchez
et remplacez le nom du serveur
original par le nouveau nom du
serveur. Sauvegardez vos changements
puis répétez l'opération pour chaque
serveur.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Avec le recours généralisé au télétravail, les entreprises ont ouvert davantage leur SI. En dépit des précautions prises, elles ont mécaniquement élargi leur surface d’exposition aux risques. Découvrez 5 axes à ne pas négliger dans ce Top 5 Sécurité du Télétravail.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010