> Enjeux IT > Check Point : la prévention « zéro seconde »

Check Point : la prévention « zéro seconde »

Enjeux IT - Par Sabine Terrey - Publié le 13 novembre 2014
email

La technologie Check Point ThreatCloud devance ses principaux concurrents et empêche les logiciels malveillants de passer ne serait-ce qu'une seconde sur les réseaux.

Check Point : la prévention « zéro seconde »

Avec le test de protection « zéro seconde », Check Point évalue le taux de réactivité des solutions de sécurité face à une éventuelle infection de logiciel malveillant via un email compromis. Le test a démontré la puissance de la solution ThreatCloud.

« Les logiciels malveillants peuvent causer des dommages incommensurables aux entreprises en l’espace de 60 secondes, » déclare Marie Hattar, Chief Marketing Officer chez Check Point Software Technologies.

Les analystes ont testé la vitesse à laquelle les solutions de sécurité de Check Point et de trois autres concurrents reconnus, ont réagi.

Sur les quatre produits testés, Check Point ThreatCloud a identifié les logiciels malveillants en quatre minutes, et a bloqué les logiciels malveillants en zéro minute. Les logiciels malveillants ont passé zéro seconde sur le réseau. Les autres solutions sont donc devancées.

 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Enjeux IT - Par Sabine Terrey - Publié le 13 novembre 2014