> Tech > Comprendre la sortie TRCINT (2)

Comprendre la sortie TRCINT (2)

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Dans le cas d’une application multithread, chaque thread de l’application a un numéro TDE unique. Comment faire correspondre ces numéros TDE aux noms de jobs i5/OS que vous avez l’habitude de voir ? Utilisez la table incluse à la fin de la trace (bas de la figure 3). Après avoir

déterminé le TDE# pour le job qui vous intéresse, revenez au début de la trace et examinez chacun des enregistrements que ce job/thread particulier a générés en recherchant ce TDE#. Un aspect important de TRCINT est que vous collectez une trace d’API socket de chaque application active sur votre système. Cette trace devient énorme dans le cas d’une grande activité réseau quand la trace est collectée.

Pour rendre la trace plus gérable, limitez le nombre d’autres applications TCP/IP qui sont actives quand votre trace est collectée. Les points de trace provenant de jobs multiples seront aussi intercalés tout au long de la trace. Bien souvent, plusieurs points de trace par d’autres jobs/threads peuvent apparaître entre le point de trace d’entrée API que vous examinez et le point de trace de sortie API correspondant. Vous devez vous assurer que le TDE# pour les points de trace d’entrée API et de sortie API que vous examinez, sont les mêmes.

Chaque point de trace API socket contient une information supplémentaire numérotée séquentiellement (c’est-àdire #1, #2, #3). Ces rubriques supplémentaires varient d’un point de trace à un autre, mais généralement les paramètres API sont tracés sur l’entrée API et le code de renvoi et des valeurs errno sont tracés sur la sortie API. La première rubrique, #1, est toujours une chaîne montrant le nom de l’API socket. En progressant dans la trace et en examinant la chaîne #1 listée pour chaque point de trace pour un TDE# donné, vous pouvez voir rapidement chacune des API sockets qu’une application est en train d’appeler. Avant de valider TRCINT sur votre système, un dernier avertissement s’impose : cet outil affecte la performance de votre système quand la trace est active.

La trace de tous les appels d’API sockets faits par chaque application du système a un coût évident. Dans certains cas, la trace de l’API socket ralentit l’application juste assez pour qu’un créneau de timing avec le trafic réseau ne se produise plus et qu’un problème particulier ne puisse être capturé. Comme la trace décrite dans cet article n’est qu’un sous-ensemble des composantes sockets, l’impact sur la performance devrait être minime.

Téléchargez gratuitement cette ressource

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

Téléchargez cette étude Forrester et découvrez comment booster la collaboration tout en dégageant un excellent R.O.I grâce au système de vidéoconférence HP Elite Slice G2 avec Microsoft Teams !

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010