> Tech > Fondamentaux du langage Windows PowerShell et d’Exchange Management Shell

Fondamentaux du langage Windows PowerShell et d’Exchange Management Shell

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Vous voici désormais au coeur de Windows PowerShell, et je vous propose dans cette troisième partie de découvrir en quelques étapes les éléments fondamentaux de ce langage afin qu’il vous devienne plus familier.

Essentiels de Windows PowerShell et Exchange Management Shell
Exchange Management

Shell, basé sur la technologie Microsoft Windows PowerShell, fournit aux administrateurs une interface de ligne de commande puissante qu’ils peuvent utiliser pour administrer Microsoft Exchange Server 2007. Avec Exchange Management Shell, les administrateurs peuvent gérer chaque aspect d’Exchange 2007. Ils peuvent activer de nouveaux comptes de messagerie et configurer des connecteurs SMTP (Simple Mail Transfer Protocol), stocker des propriétés de base de données, transporter des agents, etc.

Exchange Management Shell peut exécuter chaque tâche exécutable par Exchange Management Console en plus des tâches qui ne peuvent pas être exécutées dans Exchange Management Console. En fait, lors de l’exécution d’une tâche dans Exchange Management Console, la même commande est mise à la disposition d’Exchange et appelée pour traiter la demande. Voir Figure 5.

Exchange Management Shell offre une plate-forme de script stable et flexible permettant de réduire la complexité des scripts Microsoft Visual Basic actuels. Ce qui nécessitait auparavant des centaines de lignes de script Visual Basic est désormais possible à l’aide d’une seule ligne de code dans Exchange Management Shell. Exchange Management Shell offre cette flexibilité parce qu’il n’utilise pas de texte comme base pour interagir avec le système. Il utilise un modèle d’objet basé sur la plate-forme Microsoft .NET. Ce modèle d’objet active les interfaces de commande interactives pour appliquer la sortie d’une commande aux commandes suivantes lors de leur exécution.

Exchange Server 2007 est la première application à utiliser entièrement Windows PowerShell comme outil de programmation. Windows XP, Windows 2003, Windows Vista et Windows Longhorn Server bénéficient également de cet outil. Enfin, les prochaines versions d’ISA Server et System Center (SMS, MOM) devraient aussi être basées sur Windows PowerShell. Si dans un premier temps, seuls les administrateurs d’Exchange Server 2007 sont concernés par Windows PowerShell, cela devrait au fil des années s’étendre à tous les populations dont le métier est lié à l’infrastructure informatique.

Téléchargez gratuitement cette ressource

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

Téléchargez cette étude Forrester et découvrez comment booster la collaboration tout en dégageant un excellent R.O.I grâce au système de vidéoconférence HP Elite Slice G2 avec Microsoft Teams !

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010