> Mobilité > Gestion des appareils connectés avec Lync Server

Gestion des appareils connectés avec Lync Server

Mobilité - Par Christophe Leroux - Publié le 04 janvier 2012
email

Si vous utilisez Communicator 2007 ou Communicator 2007 R2, vous avez certainement remarqué que lorsque vous connectez votre casque ou téléphone USB, il n’est pas toujours reconnu et vous devez repasser par l’assistant de configuration.

Il faut avouer que c’est particulièrement pénible. En général, le problème ne se produit pas si vous connectez votre casque toujours sur le même port USB. Avec Lync Client 2010, ce désagrément est terminé.

Ce dossier est issu de notre publication Exchange Magazine (03/11). Pour consulter les schémas et illustrations associés, rendez-vous dans le club abonnés.


Désormais, quand vous connecter un appareil lié aux communications (téléphone USB, casque, caméra), Lync Client 2010 va automatiquement sélectionner le meilleur appareil à utiliser. Ainsi, imaginez que quelqu’un vous appelle sur votre numéro Lync mais que vous n’avez pas encore connecté votre casque, vous avez deux possibilités : décrocher et répondre en utilisant le micro et haut-parleur de votre ordinateur ou ne pas répondre, sortir votre casque, le connecter et rappeler votre correspondant. Avec Lync Client 2010, vous pourrez décrocher l’appel, dire à votre correspondant de patienter quelques secondes, brancher votre casque et continuer la conversation avec une meilleure qualité car Lync Client aura basculé automatiquement la conversation de votre PC vers votre casque (figure n°5). Bien entendu, si plusieurs appareils sont connectés à votre ordinateur, à tout moment vous pouvez basculer manuellement le son et la vidéo d’un appareil à l’autre comme par exemple, passer de votre casque à une RoundTable si vous souhaiter afficher la vidéo de l’ensemble des participants présents dans la salle de réunion. Voir figure 5.

Il vous est peut-être déjà arrivé de commencer une conversation téléphonique au bureau et de vous rendre compte que vous devez partir car vous êtes en retard à un rendez-vous. En général, vous prévenez votre (vos) correspondant(s) que vous devez raccrocher et éventuellement le(s) rappeler plus tard. Avec le client Lync 2010, vous pouvez très facilement passer d’un appareil à un autre au beau milieu d’une conversation ce qui vous permet par exemple de passer de votre ordinateur vers votre téléphone portable. Une fois le basculement effectué, vous pouvez éteindre votre ordinateur et partir à votre rendez-vous tout en continuant votre conférence.

Un seul client pour tout faire

Revenons encore une fois à la version précédente : Communicator 2007 R2. En fonction du type de communication que vous souhaitiez initier, vous deviez choisir entre deux clients : Communicator pour une conversation audio, vidéo ou IM et Live Meeting pour un partage d’applications, tableau blanc, présentation. Adieu le client Live Meeting : Lync 2010 Client peut tout faire. Ce changement a plusieurs conséquences :
 

  1. Quand vous commencez une communication, quelle qu’elle soit, vous la commencez toujours en sélectionnant le ou les utilisateurs dans la fenêtre principale de Lync. Ensuite, vous pouvez passer naturellement d’une communication IM, vers une vidéo puis vers un partage de documents pour éventuellement ensuite basculer vers une conférence téléphonique, tout ceci avec un simple clic de souris pour chaque changement.
  2. Quand vous souhaitez planifier une conférence à partir d’Outlook, vous n’avez plus à vous demander le type de communication qui sera utilisé pour cette conférence : il n’y a plus qu’un seul bouton dans Outlook (figure n°6). Ce bouton ajoute un lien dans le rendez-vous permettant de lancer le client Lync et le numéro de téléphone/code si vous souhaitez joindre la conférence par téléphone. C’est tout, rien besoin d’autre puisqu’en lançant le client Lync, tous les moyens de communication seront disponibles.
  3. Moins de formation des utilisateurs donc moins de dépense lors du déploiement de la solution. L’utilisation et la compréhension sont simplifiées. Voir figure 6.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Le Guide Atlassian Data Center

Le Guide Atlassian Data Center

Face aux nombre croissants d’utilisateurs qui accèdent à vos apps, le Guide Atlassian Data Center présente les meilleures pratiques et solution d'évolutivité, de sécurité et de conformité en vous appuyant sur les normes du secteur et les logiciels présents dans votre stack technique, ce Guide Ultime répond à vos principales préoccupations pour assurer la conformité et surveiller tous les problèmes de sécurité potentiels de vos environnements applicatifs d’entreprise.

Mobilité - Par Christophe Leroux - Publié le 04 janvier 2012