> Tech > Installer et désinstaller des services

Installer et désinstaller des services

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

  Si l'on a installé puis supprimé des applications à  partir d'installations Windows pré-Win2K, la désinstallation laisse toujours de petits résidus de programmes sur le système. Dans Win2K, Microsoft a nettement amélioré cette situation en faisant exercer à  l'OS un contrôle bien plus étroit sur les composants applicatifs et leur code.

Installer et désinstaller des services

De ce fait, on peut utiliser les outils de packaging et de développement natifs de Win2K pour réduire au minimum la persistance de services superflus (non fonctionnels) dans la nouvelle configuration. Souvent, les applications gèrent elles-mêmes leurs composants, configurant ou créant de nouveaux services selon les besoins. Quand on utilise l’outil d’installation original d’une application pour supprimer l’application, l’outil peut généralement nettoyer et supprimer les éventuels fragments restants. Cependant, si la configuration de l’application a été modifiée depuis l’installation de l’outil, il faudra parfois rétablir manuellement la configuration initiale pour que l’outil d’installation puisse supprimer correctement l’application.

  Win2K utilise l’applet Control Panel Add/Remove Programs pour ajouter et supprimer des services d’application, de réseau, et de données. Mais je déconseille fortement d’essayer de supprimer manuellement un service en suivant son code dans le répertoire \winnt et en le supprimant. Une telle action peut avoir des effets imprévisibles mais nocifs sur le fonctionnement du serveur. Par ailleurs, le kit de ressources offre une palette d’outils que l’on peut utiliser pour les tâches de gestion des services. Le tableau 3 présente une liste des outils de kit de ressources pour gérer les services système et applicatifs.Si l’on préfère gérer à  partir d’une invite de commande, le kit de ressources offre des versions ligne de commande des outils de gestion des services qui permettent d’installer et de désinstaller les fichiers exécutables des services, mais uniquement sur la machine locale. En outre, ces outils obligent à  utiliser l’outil Service Controller (sc.exe) pour démarrer et définir les attributs des services. Le Service Installation Wizard est un outil GUI qui permet d’installer, de démarrer et de définir des attributs de services à  partir d’une interface, même sur des serveurs distants. Toutefois, il ne faut utiliser cet outil qu’avec des applications et des services n’ayant pas de programme d’installation/ désinstallation.

  L’outil Srvany du kit de ressources permet d’exécuter une application Windows de type utilisateur final ou autre, comme un service système. (Certaines applications installent des services système, mais il faut forcer les autres à  fonctionner ainsi.) En exécutant des applications Windows comme services système, on peut ordonner le chargement automatique d’une application quand le serveur s’initialise, sans qu’un utilisateur doive se connecter. (Toutefois, il faut d’abord tester cette configuration sur un système de nonproduction. En effet, quelques applications ne fonctionnent pas correctement quand on les oblige à  se comporter comme des services.) L’application s’exécute en arrière-plan, indépendamment des attributs de sécurité de l’utilisateur courant. Le kit de ressources contient des instructions quant à  l’installation et l’utilisation de Srvany. Pour plus d’informations sur les outils du kit de ressources de Win2K, offrez-vous le kit de ressources et examinez soigneusement les fichiers d’aide centraux de Win2K et la documentation du kit de ressources.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010