> Tech > L’AN 2000, encore d’actualité ?

L’AN 2000, encore d’actualité ?

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

S'il est un métier où l'on ne badine pas avec les risques, c'est bien la banque. Dès 1995, la Lloyds Bank s'est attelée avec agressivité sur le problème de l'An 2000: l'objet fixé était de le résoudre d'ici novembre 1998. A Genève, deux coordinateurs, l'un orienté technique, l'autre orienté entreprise,

L’AN 2000, encore d’actualité ?

assistés par du personnel
informatique, ont mené à  bien cette tâche. Aujourd’hui tous les produits internes
de la banque sont testés conformes à  l’An 2000.

Toutefois, David Payne reste extrêmement prudent; il redoute les problèmes pouvant
surgir des fournisseurs de services externes à  la banque et les tests se poursuivent
(tests sur les dates 9.99.99, ou 1.1.2000, tests de régression sur les nouveaux
systèmes installés). David Payne s’attend “à  des problèmes que l’on attend pas,
tels que pannes d’électricité, réseaux défaillants” et il traite l’An 2000 à  un
niveau nettement plus élevé que celui de la simple modification de programmes:
celui du back-up de l’entreprise avec analyse de risques et solutions “catastrophes”.

La Lloyds Bank a d’ailleurs imposé un gel total de toute implantation ou modification
informatiques entre le 1.11.1999 et le 31.1.2000. A fin 1998, la Lloyds Bank avait
dépensé 113 millions de Livres, et estime à  un total de 160 millions de Livres
le coût total de l’An 2000. En parallèle, l’adaptation à  l’ECU représente déjà 
un investissement additionnel de près de 30 millions de Livres.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide PME : 5 leviers pour accélérer votre développement

Guide PME : 5 leviers pour accélérer votre développement

Grandir, se développer et piloter la croissance sont des enjeux majeurs pour les PME qui doivent sécuriser le quotidien pour s’engager vers demain. Découvrez, dans ce Guide infographique, les différents leviers qui vous permettront de consolider durablement votre développement.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010