> Tech > La consolidation ou la séparation des bases de données, facteurs pénalisant pour la performance

La consolidation ou la séparation des bases de données, facteurs pénalisant pour la performance

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Quand vous augmentez le nombre d’utilisateurs avec un profil similaire sur un serveur Exchange, un plus grand nombre d’utilisateurs entre en compétition avec le cache des serveurs pour les bases de données. Cette compétition fait augmenter tout naturellement le nombre d’opérations de transferts E/S sur les disques.

Le

tableau 7 présente l’impact de la croissance du nombre d’utilisateurs sur le niveau de performances:

De la même manière, les bénéfices d’une seule instance de stockage seront réduits lorsque vous ajouterez des bases de données à un serveur Exchange. Le degré de cet impact dépend du profil utilisateur et de la taille moyenne de ses messages. Par exemple, si vous avez 1.000 utilisateurs dans une base de données, consommant 1.000 E/S par seconde, la séparation de ces utilisateurs en 10 bases de données risque de consommer 18 % d’E/S par seconde supplémentaires, ou 1.180 E/S par seconde. Par exemple, quand quelqu’un envoie un message incorporant en pièce jointe un fichier PowerPoint de 10 Mo à destination de 20 boîtes aux lettres situées dans la même base de données, seuls 10 Mo sont écrits dans la base. Si les 20 récipients sont répartis dans plusieurs bases de données, dans le pire des cas, 200 Mo seront écrits sur les disques, soit une vingtaine de fois plus d’activité en écriture.

Le tableau 8 décrit le facteur de surconsommation d’E/S lorsque les utilisateurs sont répartis en plusieurs bases.

Téléchargez gratuitement cette ressource

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

Comment faire évoluer son patrimoine IBMi en le rendant Cloud compatible ? Comment capitaliser sur des bases saines pour un avenir serein ? Faites le point et partagez l'expertise Hardis Group et IBM aux côtés de Florence Devambez, DSI d'Albingia.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010