> Tech > Le passage au cloud

Le passage au cloud

Tech - Par iTPro - Publié le 13 décembre 2010
email

Les responsables informatiques prudents feront le choix d’un cache distribué de qualité pour l’environnement Windows Azure. Un aspect à avoir à l’esprit est que pour une exécution sur le cloud, par exemple avec Windows Azure, l’équipe de développement doit architecturer ses applications de telle sorte qu’elles soient compatibles avec

Le passage au cloud

Windows Azure. Microsoft a mis au point une infrastructure hautement sophistiquée et les applications doivent s’y conformer. Cela représente un très gros effort de développement.

La mise en cache distribuée doit être intégrée lorsque vous réarchitecturez pour le cloud ou que vous développez une nouvelle application pour cet environnement, comme l’illustre la figure 4. Si vos développeurs n’ont pas pleinement conscience des attributs importants de la mise en cache distribuée, il vous incombe, en tant que responsable informatique, d’expliquer leur rôle crucial pour la réussite de vos opérations informatiques.

Pour le moment, il n’existe pas de standard d’API de mise en cache distribuée et chaque solution de mise en cache, qu’elle soit gratuite ou commerciale, possède sa propre API. Microsoft travaille à un standard pour .NET, avec son API d’extensibilité du cache, et ce standard devrait être intégré à .NET 4.0. Une fois disponible, chaque développeur spécialiste du cloud devra programmer par rapport à ce standard. Vous pourrez ainsi intégrer une solution de mise en cache distribuée de votre choix (gratuite ou commerciale), sans modification du code. Cela tiendra au fait que la majorité des solutions de mise en cache commenceront à supporter le standard Microsoft sur la plate-forme .NET.

En attendant ce jour, la seule option consiste à sélectionner une solution de cache. Dans ce cas, assurez-vous qu’elle est disponible dans l’environnement Azure et programmez sur celle-ci. De même, lorsque vos développeurs la déploieront, la solution de mise en cache devra être disponible dans Azure, afin que l’application puisse l’utiliser.

En guise de conclusion, Windows Azure n’est pas encore entièrement sorti au moment de la rédaction de cet article. Il est prévu pour début 2010. En attendant, il est encore en phase de « community release ». Les développeurs écrivent des applications sur cet environnement et sont généralement en train de le tester. Toutefois, nous passerons aux choses sérieuses dès qu’il sera disponible et sera plus stable.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 13 décembre 2010