> Tech > Les améliorations des disques dynamiques

Les améliorations des disques dynamiques

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Les disques dynamiques supportent de nouvelles fonctions et une nouvelle technologie qui améliorent les possibilités de tolérance de panne et de gestion en ligne pour les volumes de disques. Ces améliorations assurent aux serveurs Windows 2000 une plus grande disponibilité que les disques de base aux serveurs NT.

Contrairement

aux disques de base, les disques dynamiques maintiennent des informations
sur les structures des données dans plusieurs emplacements. De plus ils ne disposent
pas d’une seule table de partition pour les informations sur le type des volumes
et leur emplacement.
Au contraire, ils maintiennent une base de données de 1 Mo à  l’extrémité de l’unité,
qui contient non seulement des informations cruciales sur les volumes du disque
en question, mais aussi sur tous les disques dynamiques du système. Les informations
contenues dans cette base de données sont identiques à  celles contenues par la
partition d’un disque de base, notamment les secteurs de début et de fin, le nombre
total de secteurs, et le type de volume ou de RAID de chaque volume de disque
dynamique. (Cette base de données ne comprend pas les données FAT pour les volumes
FAT et FAT32, ou les données MFT – Master File Table – pour les volumes NTFS,
qui sont maintenues à  part par le système). La base de données contient des informations
pour tous les volumes et est dupliquée par le système sur tous les disques dynamiques.
Cette fonctionnalité augmente nettement la possibilité de redémarrer le système
en cas d’endommagement de la base de données.

Windows 2000 établit et duplique automatiquement la base de données sans intervention
de l’utilisateur. Le système peut en outre utiliser automatiquement les informations
de la base de données pour récupérer une base données de volume altérée ou détruite.
L’altération ou la destruction d’une table de partition de disque de base sous
NT 4.0 est catastrophique, alors que Windows 2000 peut réparer automatiquement
ce type de problème sur un disque dynamique sans que l’utilisateur ne sache même
ce qui s’est passé.
En cas d’altération d’une base de données, Windows 2000 identifie simplement un
disque membre dynamique contenant une copie complète non endommagée de la base
de données et copie celle-ci sur le disque altéré.

Windows 2000 inaugure un nouveau concept baptisé groupes de disques, qui, comme
leur nom l’indique, sont des groupes de disques dynamiques. Windows 2000 crée
automatiquement un groupe de disques au fur et à  mesure que des disques dynamiques
sont ajoutés à  un système. Les disques dynamiques dupliquent la base de données
de volumes avec les membres de leur groupe de disques. Par défaut Windows 2000
permet un seul groupe de disques. Le système dérive le nom du groupe de disques
du nom de l’ordinateur et ajoute le suffixe Dg0.
Pour connaître le nom du groupe de disques d’un système, il suffit de vérifier
la sous-clé du Registre HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Services\dmio\Boot
Info\Primary Disk Group\Name. Le Gestionnaire de disques logiques (LDM pour Logical
Disk Manager) de Windows 2000 est une version allégée de Logical Disk Manager
Pro de VERITAS Software et la version Pro de ce produit permet de créer et de
gérer plusieurs groupes de disques dans Windows 2000.

Un autre avantage des disques dynamiques de Windows 2000 est qu’ils permettent
de gérer des disques en ligne sans réinitialiser le système. Contrairement aux
options de reconfiguration des disques de base (par exemple création, extension
et mise en miroir d’un volume), qui impliquent une réinitialisation du système
pour entrer en vigueur, les disques dynamiques permettent de changer la configuration
des volumes à  la volée. Windows 2000 permet également d’ajouter de nouveaux disques
dynamiques au système (par exemple avec des bus supportant les unités enfichables
à  chaud sans réinitialiser).
Contrairement à  l’Administrateur de disque NT 4.0, presque tous les changements
de configuration des disques effectués dans le LDM de Windows 2000 entrent en
vigueur automatiquement. Il n’est pas nécessaire de sélectionner une commande
de menu séparée pour sauvegarder ou effectuer des changements pendant une session.
Ces nouvelles fonctions de gestion de stockage représentent une amélioration considérable
par rapport à  NT 4.0.

Téléchargez gratuitement cette ressource

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

Téléchargez cette étude Forrester et découvrez comment booster la collaboration tout en dégageant un excellent R.O.I grâce au système de vidéoconférence HP Elite Slice G2 avec Microsoft Teams !

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010