> Tech > Les postes IP

Les postes IP

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Microsoft a choisi de ne pas développer ses propres téléphones IP ce qui va permettre aux constructeurs de développer leurs propres appareils en fonction des besoins de chacun. Microsoft ne développe que la partie logicielle intégrée qui est basée sur Windows CE. Courant Mai, neuf partenaires ont annoncé une série

Les postes IP

de matériel qui sera disponible lors du lancement d’Office Communication Server 2007 (octobre 2007) : GN Netcom, LG-Nortel, Plantronics, Polycom, Samsung, Tatung, ASUS, NEC et Vitelix.

Ces appareils sont divers : combiné USB avec ou sans fil, kit main libre, oreillette Bluetooth, Téléphone IP, et même écran plat compatible OCS. Le principal modèle IP qui a servi tout au long de la phase de développement du produit est connu sous le nom de code « Tanjay ». Ce téléphone sera commercialisé par LG-Nortel et Polycom. Ce téléphone dispose d’un combiné classique et d’un clavier numérique mais également d’un écran tactile. Cet écran permet en premier lieu, de visualiser ses contacts de la même façon que sous le client Office Communicator 2007. Un appel se fait par simple appui tactile sur le nom du contact. L’ajout d’une ou plusieurs personnes à la communication se fait de la même façon.

L’état de présence des contacts est visible sur cet écran et il est également possible de modifier son propre état de présence. Il est également possible de visualiser les fiches contacts des utilisateurs (avis d’absence du bureau, prochaine plage horaire libre, liste des numéros de téléphones). Sur cet écran sont également visibles l’historique des communications reçues ou émises ainsi que le nombre de messages vocaux stockés dans la boîte aux lettres Exchange 2007, y compris le nom de la personne ayant laissé le message pour le rappeler directement si besoin.

Bien entendu, il est possible d’appeler le serveur Exchange 2007 pour consulter sa propre boîte vocale ainsi que ses messages écrits et son calendrier. L’utilisation de cet écran tactile et de la molette de sélection rend son utilisation extrêmement intuitive. Cet appareil dispose d’un port USB qui permet d’y brancher une oreillette Bluetooth (nom de code « anacapa ») et donc, transformer ce téléphone IP en téléphone main libre. Cette première version se contente d’apporter les fonctionnalités voix, mais rien n’empêche une prochaine évolution pouvant embarquer une caméra vidéo pour passer d’une communication classique vers une vidéo conférence. Voir Figures 2 et 3. Les postes IP de type « Tanjay » ne nécessitent pas de configuration réseau spécifique (pas de réservation de prise réseau, pas de reconfiguration des équipements réseaux…). Afin de ne pas multiplier le besoin de prises réseau dans chaque bureau, le téléphone IP dispose d’une seconde prise RJ45 qui permet de chaîner un autre équipement réseau comme votre ordinateur.

Si votre infrastructure OCS 2007 est opérationnel et que votre compte est activé pour utiliser les services de téléphonie, il vous suffit de sortir un téléphone « tanjay » de sa boîte, de le brancher sur le réseau et de vous identifier. L’identification se fait avec votre compte et mot de passe Active Directory. Après cette authentification, vous devez choisir un mode de déverrouillage du téléphone car celui-ci se verrouillera par défaut après 15 minutes de non utilisation. Le délai de verrouillage est paramétrable au niveau de la configuration globale de l’infrastructure OCS 2007.

Ce déverrouillage peut se faire soit en utilisant un code PIN dont la longueur est définie par l’administrateur du système, soit par votre empreinte digital. Cette empreinte est uniquement stockée localement. Si le logiciel du téléphone n’est pas à jour, la mise à jour sera automatiquement téléchargée en tâche de fond depuis le serveur OCS appelé « Update Server ». L’administrateur n’a qu’à placer la mise à jour des Tanjay sur un partage de ce serveur OCS afin que les téléphones déterminent s’ils doivent la récupérer. Après mise à jour, le téléphone redémarrera automatiquement avec la nouvelle version. Vous pouvez effectuer la même manipulation en connectant ce téléphone IP sur votre propre accès Internet de votre domicile et ainsi récupérer chez vous, votre ligne téléphonique professionnelle.

Le téléphone Tanjay peut également être connecté à n’importe quelle prise réseau en dehors de l’entreprise, comme votre une prise RJ45 de votre boîtier ADSL à votre domicile. Le téléphone, en se basant sur votre adresse SIP entrée lors de l’authentification, retrouvera l’enregistrement DNS public et se connectera à l’infrastructure OCS 2007 de votre entreprise par l’intermédiaire des serveurs OCS 2007 EDGE. A partir de ce moment là, commence la véritable aventure du télétravail. Cette récupération de la ligne téléphonique professionnelle depuis n’importe quel point d’accès Internet dans le monde comme un hôtel ou un salon d’aéroport est également réalisable en utilisant le client Office Communicator 2007 sans le moindre VPN.

Bien entendu, toutes les communications entre client/serveur et serveur/serveur aussi bien en interne qu’en externe sont chiffrées. Chaque serveur, poste de travail et téléphone IP requiert un certificat pour se connecter. Le « catalina » est un téléphone USB constitué du même combiné téléphonique que le « tanjay ». Ne disposant ni de clavier, ni d’écran, son pilotage se fait directement par le client Communicator. Ce type de combiné USB permet de proposer aux utilisateurs récalcitrant à l’utilisation d’un micro/casque, une expérience téléphonique identique à un téléphone classique en gardant le geste du décroché manuel (il faut avouer que ce geste fait tellement partie de nos habitudes depuis l’enfance qu’il est difficile de l’oublier).

Polycom proposera en automne 2007 un combiné sans fil USB certifié OCS 2007 équipé d’un écran affichant le nom de l’appelant. Il sera alors possible de recevoir un appel téléphonique par l’intermédiaire du client Communicator sans pour autant être proche de son poste de travail en pouvant déterminer qui vous appelle avant de décrocher ce que ne proposent pas les oreillettes Bluetooth.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Aborder la Blockchain, comprendre et démarrer

Aborder la Blockchain, comprendre et démarrer

Une véritable révolution se prépare progressivement... les entreprises doivent veiller à ne pas rester à l’écart et se faire prendre de vitesse. Tout comme la mobilité ou encore le cloud, la blockchain est une composante essentielle de la transformation numérique. Découvrez, dans ce dossier, comment aborder, comprendre et démarrer la Blockchain

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010