> Mobilité > Lync : la fin de vos PABX

Lync : la fin de vos PABX

Mobilité - Par Christophe Leroux - Publié le 19 septembre 2011
email

Lync, un nouveau nom qui vient rejoindre la multitude des produits de la firme de Redmond. Si vous avez raté l’annonce, Lync Server 2010 est la nouvelle version de Communications Server 2007 R2.

Ce nouveau nom permet de marquer l’arrivée des fonctionnalités qui manquaient aux précédentes versions pour être capable de remplacer un PABX mais également être en mesure de se présenter face aux autres acteurs du marché avec de très bons atouts.

Les évolutions portent aussi bien sur la partie cliente (poste de travail, téléphones), pour lesquels nous consacrerons un article lors des prochains mois, que sur le côté serveurs, sujets que nous allons aborder dès maintenant.

Ce dossier est issu de notre publication Exchange Magazine (11/10). Pour consulter les schémas et illustrations associés, rendez-vous dans le club abonnés.


Si vous êtes familier des précédents versions, vous ne serez pas perdu en retrouvant les rôles Front-End, Mediation, CWA, Director, Archiving, Monitoring, Edge). Mais un des reproches faits par les entreprises était la nécessité de déployer de multiples machines pour héberger ces rôles même pour une infrastructure basique. Certes, pour une grande entreprise, la séparation des rôles reste recommandée afin de pouvoir plus facilement monter en charge. Mais désormais, pour une entreprise de moins de 5000 utilisateurs, il sera possible d’installer l’ensemble des rôles de base sur un seul serveur tout en ayant la possibilité d’utiliser l’ensemble des fonctions de Lync (présence, chat, vidéo et téléphonie).

Oui, le changement majeur concernant les rôles est de pouvoir héberger le CWA et le Mediation sur la même machine que le Front-End. Pour les grandes entreprises, cette règle reste valable ; les différences portent sur le fait de déporter la base SQL sur un serveur dédié afin de pouvoir créer un pool de plusieurs Front-End, la séparation des serveurs audio/vidéo pour assurer une montée en charge, l’apparition des directeurs et éventuellement, mais fortement recommandée, l’installation d’un serveur de monitoring. Concernant les accès externes, quelle que soit la taille de l’entreprise, les serveurs Edge restent nécessaires (1 pour une entreprise de moins de 5000 utilisateurs, plusieurs pour les plus grosses). Bref, le design d’une infrastructure Lync Server 2010 est devenu plus simple. L’autre changement qui sera apprécié par les entreprises ayant fait le choix de virtualiser un maximum de serveurs dans leurs datacenters : tous les rôles de Lync (sauf le SBA, nouveau rôle que nous aborderons plus tard) sont supportés en mode virtualisé, à condition de déployer la version entreprise de Lync Server 2010. Il est à noter que Lync n’existe qu’en version 64 bits et s’installe uniquement sur des serveurs Windows 2008 ou Windows 2008 R2.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité du Télétravail Top 5 IT Expert

Sécurité du Télétravail Top 5 IT Expert

Avec le recours généralisé au télétravail, les entreprises ont ouvert davantage leur SI. En dépit des précautions prises, elles ont mécaniquement élargi leur surface d’exposition aux risques. Découvrez 5 axes à ne pas négliger dans ce Top 5 Sécurité du Télétravail.

Mobilité - Par Christophe Leroux - Publié le 19 septembre 2011