> Enjeux IT > Le marché du stockage s’emballe

Le marché du stockage s’emballe

Enjeux IT - Par iTPro.fr - Publié le 30 mai 2017
email

Si la technologie SDS remporte la palme des dépenses prévues en 2017, comment se comportent les infrastructures hyperconvergées ? Eclairage sur les tendances clés.

Le marché du stockage s’emballe

Technologies SDS (Software-Defined Storage), stockage hyper-convergé, stockage sur le Cloud, autant de problématiques qui impactent directement les données des entreprises et qui résonnent particulièrement à l’ère de l’optimisation des performances.

L’objectif est bien de remédier aux problèmes de performance pour les bases de données et les applications (ERP, CRM), d’accéder aux analyses de données pour développer le business, d’éliminer la complexité et de baisser les coûts

 

Les investissements en 2017

C’est un fait, le SDS est en tête des investissements prévus en 2017 : le SDS représentera 11 à 25% du budget pour 16% des entreprises, et 25% des dépenses allouées directement au stockage pour 13%. Paradoxalement, peu de budget  dédié à OpenStack puisque 70% ne prévoient aucun investissement sur ce segment.

 

Les motivations

Pourquoi investir dans le SDS ? les réponses sont claires

1  Gestion simplifiée des différents types de stockage (55%)

2 – Technologie d’avenir (53%)

3 – Non-dépendance envers les fabricants de matériel de stockage (52%)

4 – Durée de vie des ressources de stockage prolongée (47%)

 

Les obstacles

Côté infrastructure de stockage, les déceptions technologiques existent. Quelles sont-elles ? Les voici résumées :

Non-réduction des coûts avec les solutions de stockage dans le Cloud (31%)

– Difficulté de gestion du stockage objet (29%)

– Difficulté de booster les applications par la technologie Flash (16%)

 

Déploiements et applications

Notons des résultats surprenants au niveau des déploiements puisque les systèmes hyper-convergés ne sont pas pris en compte par 33% ou sont pris en compte mais pas encore déployés pour 34%. 

Côté Flash, 60% dédient au Flash moins de 10% à 20% de la capacité totale de leur espace de stockage. 

Enfin, les types d’applications que les utilisateurs passeraient sur un Cloud public ou une infrastructure Cloud hybride concernent les applications d’entreprise : Salesforce (33%), l’analyse de données (22%) et les bases de données (21%).

 

Etude DataCore 2017 “Etat des lieux du SDS (Software-Defined Storage), du stockage hyper-convergé et sur Cloud”

 

 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécuriser les environnements d’apprentissage numériques

Sécuriser les environnements d’apprentissage numériques

Comment assurer la sécurité des réseaux, des terminaux et des environnements physiques au sein des établissements d’enseignement ? Structurez votre démarche de protection en 3 étapes avec ce nouveau Guide Thématique

Enjeux IT - Par iTPro.fr - Publié le 30 mai 2017