> Mobilité > McAfee : « La consumérisation des actes de malveillance »

McAfee : « La consumérisation des actes de malveillance »

Mobilité - Par Guillaume Rameaux - Publié le 04 juillet 2013
email

En 2012, 20 000 nouveaux virus ont été découverts par les chercheurs des McAfee Labs, essentiellement dans le monde Android.

McAfee : « La consumérisation des actes de malveillance »

Si les attaques informatiques étaient jusqu’à présent généralement liées à des groupes hacktivistes comme les Anonymous, l’éditeur de solutions de sécurité s’inquiète de la simplicité avec laquelle il est désormais possible de s’en prendre à un terminal.

«  On assiste aujourd’hui à une consumérisation des actes de malveillance, explique Laurent Maréchal, responsable des offres de mobilité pour l’Europe du Sud chez McAfee, due à la facilité d’exploitation des failles des périphériques mobiles ». McAfee constate notamment une forte progression des attaques de type « facturation » qui consiste à faire appeler par un appareil un numéro surtaxé à l’étranger.

Ces terminaux mobiles, souvent personnels, sont aujourd’hui très largement répandus dans les entreprises et 76 % des RSSI (Responsable de la Sécurité des Systèmes d’Information) se disent « concernés » par cette problématique. « Comment être sûr que l’usage des périphériques ne deviennent pas un moyen de contamination vers le monde de l’entreprise ? », interroge Laurent Maréchal. 

Dans cette optique, McAfee propose la solution EMM (Enterprise Mobility Management) qui intègre des fonctionnalités antivirus et la capacité de séparer les données professionnelles et personnelles grâce à une technologie de sandboxing.

À lire dans le numéro de juin d’IT Pro Magazine : « La sécurité d’Android en question »

Téléchargez cette ressource

Guide de cybersécurité en milieu sensible

Guide de cybersécurité en milieu sensible

Sur fond de vulnérabilités en tout genre, les établissements hospitaliers, pharmacies, laboratoires et autres structures de soin font face à des vagues incessantes de cyberattaques. L’objectif de ce livre blanc est de permettre aux responsables informatiques ainsi qu’à l’écosystème des sous-traitants et prestataires du secteur médical de se plonger dans un état de l’art de la cybersécurité des établissements de santé. Et de faire face à la menace.

Mobilité - Par Guillaume Rameaux - Publié le 04 juillet 2013