> Mobilité > Microsoft : cap sur Hololens et le Surface Book

Microsoft : cap sur Hololens et le Surface Book

Mobilité - Par Tristan Karache - Publié le 07 octobre 2015
email

La traditionnelle Keynote de Microsoft s’est déroulée à New York avec un flot d’annonces et de nouveautés.

Microsoft : cap sur Hololens et le Surface Book

La firme de Richmond semble avoir repris les codes marketing d’Apple avec la présentation de nouveaux produits devant un parterre surexcité. Au programme, plusieurs avancées impressionnantes en matière de technologie avec la promesse de la mise sur le marché d’Hololens pour le premier semestre 2016, la présentation de son Microsoft Band, les évolutions de Surface et surtout l’innovation au travers du tout dernier né, le tout-en-un Microsoft Surface Book. A signaler que Windows 10 fera son apparition durant les fêtes sur les consoles Xbox One et que le système d’exploitation est déjà présent sur 110 millions d’appareils en 10 semaines.

Hololens : une vision nouvelle

Pour mettre en exergue la possibilité d’interagir avec l’espace réel par le biais de ses lunettes holographiques, Microsoft présente son projet X-ray. Ce n’est pas la première fois qu’Hololens fait son show, cependant avec ce jeu holographique, les capacités de la machine ont pu être entre-aperçues. Ainsi le joueur à l’aide d’un objet connecté formant un gantelet autour de son poignet tire sur des robots venus d’un autre monde.

(((IMG7952)))

Si la base du jeu semble simple, c’est principalement le fait que les hologrammes tiennent compte du décor et s’y accommodent pour lancer les apparitions, ce qui a fait le plus d’impressions ! En effet, jusqu’alors, il n’y avait que quelques vidéos ou des démonstrations de manipulation et de construction d’objets divers… Hololens sera disponible au cours des premiers mois de 2016 pour la somme de 3000 dollars.

Microsoft Band se perfectionne

Les équipes de conception se sont un plus penchées sur l’objet connecté par excellence de la société en tenant compte des principaux feedbacks remontés par les utilisateurs. Ainsi, l’écran a été optimisé avec un touché amélioré et une résistance accrue aux éraflures, l’expérience utilisateurs a été améliorée avec une interface plus fluide, n’affichant que le strict nécessaire des notifications. Deux sensors ont aussi été ajoutés, un altimètre et un gyroscope pour permettre d’apporter des informations supplémentaires sur les mouvements.

Avec toutes les informations recueillis comme le pouls, la position GPS et autres, Microsoft permet de surveiller de près les progrès au niveau sportif comme l’actualisation des données de santé de l’utilisateur en analysant son sommeil ou en maximisant la récupération entre différentes phases d’efforts. Vo² Max calcule la quantité maximum d’oxygène dans le sang sans besoin du traditionnel équipement lourd que les sportifs de haut niveau ont l’habitude d’utiliser.

Avec une application pour le Golf, le Microsoft Band est capable d’analyser les moindres gestes du golfeur pour les améliorer par la suite, lui donner son tableau de scores sur le parcours sans aucune interaction lancée par le joueur ou encore lui indiquer le nombre de calories brulées… A quand les autres disciplines ? Disponible le 30 octobre, le Microsoft Band affiche un prix de 249 dollars.

(((IMG7954)))

Lumia éblouit

Place aux produits aux capacités novatrices. Ainsi le Lumia, smartphone gonflé aux amphet’ avec un écran ULED (5,2 ou 5,7 pouces (564 et 518 ppi) selon le modèle), une caméra de 20 millions de pixels, une double antenne adaptative ou encore un système de refroidissement en liquide utilisée sur la Surface Pro 3. Pour ce qui est du stockage, ce smartphone possède entre 32 et 64Go avec la possibilité d’ajouter une carte microSDXC jusqu’à 2 To. Un connecteur USB 3.0 sera aussi présent sur l’appareil qui selon Microsoft, permet de recharger la moitié de la batterie en une demi-heure.

Bien sûr, les principales applications comme Office, OneDrive ou Skype sont intégrées au téléphone. Et c’est sur cet aspect « productivité » que Microsoft a mis l’accent. Avec un dock spécialement conçu pour le Lumia, il est possible de connecter l’appareil à un écran, un clavier et une souris pour l’utiliser comme un ordinateur (3 ports USB plus un HDMI). Et c’est là où les deux processeurs de 6 et 8 cœurs entrent en jeu avec Continuum pour permettre de passer de l’expérience téléphone à celle d’un ordinateur en toute transparence tout en bénéficiant des fonctionnalités en même temps de ces deux modes. Seule limite, la définition est bornée à 1080p et les applications proposées sont celles issues du store… Le Lumia décliné en 950 et 950 XL sera disponible en octobre pour respectivement 549 et 649 dollars. Si le prix peut en refroidir plus d’un, Microsoft a tout prévu avec le Lumia 550 pour 139 dollars avec une puce quad-core.

La Surface Pro : on efface et on recommence

« 98% des utilisateurs de Surface Pro 3 la recommandent à leur famille et à leurs amis ». Alors, vient la présentation de la Surface Pro 4 qui affiche des configurations excellentes. Bâtie autour d’une dalle de 12,3 pouces pour 267 ppi, la tablette est recouverte d’un verre Gorilla Glass 4 de 0,4 mm d’épaisseur. Au niveau des performances, elle est 30% plus rapide que la génération précédente et Microsoft croque la pomme en affirmant qu’elle est 50% plus rapide qu’un MacBook Air notamment grâce à 16Go de RAM  et 1To en SSD. Les utilisateurs pourront aussi disposer d’un nouveau Dock intégrant deux ports DisplayPort 4K, quatre USB 3.0 et compatible avec l’actuelle Surface Pro 3.

Beaucoup d’innovations du côté du stylet qui s’attache et se détache sur le côté pour le transporter plus aisément. Il comporte 1024 niveaux de pression différents et une batterie d’un an. Le  Type Cover a été repensé avec un clavier plus proche de ceux d’un ordinateur et un capteur d’empreinte a été ajouté pour permettre la reconnaissance biométrique avec Windows Hello.

« Le PC ultime »

Et côté Microsoft Surface Book ? On retrouve les avantages d’une tablette et d’un ordinateur. En mode tablette, on peut ainsi étendre la puissance de celle-ci en restant connecté à la partie clavier.

(((IMG7953)))

Si Microsoft se targue de la qualité de finitions, de la puissance disponible avec Intel Skylake ou du clavier silencieux rétro-éclairable, quelques détails demeurent imprécis. Microsoft indique un GPU NVIDIA sans définir exactement lequel mais aussi que la batterie doit permettre d’atteindre les 12 heures d’autonomie sans préciser pour quel type de tâches… alors le marché d’Apple n’a qu’à bien se tenir d’autant que Microsoft précise que les performances sont deux fois supérieures à celles d’un MacBook Pro… Disponible à hauteur 1 499 dollars pour la version d’entrée de gamme avec un processeur Core i5 et 8 Go de RAM, le Surface Book peut aller jusqu’à 2 699 dollars avec un Core i7 et 16 Go de mémoire vive.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Les Nouveaux Enjeux du Stockage

Les Nouveaux Enjeux du Stockage

L’informatique est entrée dans l’ère du « Software Defined Everything », autrement dit, des infrastructures dont le pilotage est automatisé par logiciel. C’est particulièrement vrai dans le domaine du stockage, composante clé de toute infrastructure : l’informatique s’éloigne progressivement des approches monolithiques reposant sur des appliances matérielles propriétaires et des baies SAN au profit de démarches définies par le logiciel. Découvrez, dans ce guide thématique exclusif, comment répondre aux nouveaux enjeux du stockage.

Mobilité - Par Tristan Karache - Publié le 07 octobre 2015