> Tech > Nouvelle gestion des Scénarios de type VDI et RDS avec Windows Server 2012

Nouvelle gestion des Scénarios de type VDI et RDS avec Windows Server 2012

Tech - Par iTPro - Publié le 01 juin 2012
email

Les choses évoluent aussi côté « scénarios » : Le déploiement d’un environnement centralisé de type poste de travail offre de multiples avantages dans de nombreux cas.

Nouvelle gestion des Scénarios de type VDI et RDS avec Windows Server 2012

Cependant, la complexité de mise en œuvre et les opérations d’administration deviennent des contraintes susceptibles d’augmenter sensiblement les couts ainsi que les erreurs d’administration. Windows Server 8 introduit de nouveaux assistants ainsi qu’une nouvelle console de gestion regroupant l’administration des déploiements VDI ou RDS. A l’aide de l’assistant « Create Collection Wizard », l’administrateur peut facilement déployer des collections de machines de types VDI personnelles, VDI partagées ou même des sessions RDS.

(((IMG5476)))
L’assistant « Create Collection Wizard »

De son côté, l’assistant « Add Roles and Features Wizard » mets en œuvre et configure les différents composants d’infrastructure nécessaires à la mise en œuvre de la plateforme en permettant de sélectionner les serveurs à configurer ou directement un disque virtuel au format VHD.

(((IMG5477)))
Nouveaux assistants de déploiement des scénarios VDI et RDS

Pour garantir un bon fonctionnement de ces plateformes centralisées, Microsoft en a aussi profité pour étendre les fonctions d’équilibrage de charge des environnements RDS. En effet, une des problématiques des batteries de serveurs RDS réside dans le fait qu’un utilisateur peut potentiellement impacter les performances de la session d’un autre utilisateur. Afin d’éviter ce genre d’effets de bord, les fonctions suivantes sont désormais activées par défaut et réduise le delta existant entre une solution RDS Microsoft et une solution XenApp fournie par Citrix :

•    Equilibrage de charge sur les I/O réseaux : La bande passante réseau est distribuée dynamiquement en fonction du nombre de sessions actives. Ainsi, les utilisateurs disposent par défaut d’une bande passante répartie équitablement.
•    Equilibrage de charge sur les I/O disques : Les sessions sont limitées en termes d’entrées-sorties disques afin de prévenir toute consommation excessive des I/O.
•    Equilibrage de charge sur les processeurs : Le temps CPU est dynamiquement distribué entre les sessions en fonction du nombre de sessions et de la charge de celles-ci. Cette fonctionnalité initialement introduite avec Windows Server 2008 R2 a été améliorée afin de prendre en charge des charges beaucoup plus importantes. 

Concernant la partie VDI, plusieurs scénarios sont directement proposés par les assistants :

    Collections de pools de machines virtuelles : Dans cette configuration, une seule image de type « master » est nécessaire. L’image est partagée par tous les utilisateurs disposant d’un droit d’accès sur le pool de machines virtuelles, les changements relatifs à la session de chaque utilisateur étant stockés temporairement d’un un fichier VHD, détruit lors de la fermeture de session. Ce modèle offre de multiples avantages comme la gestion d’une seule image à gérer, une réduction du stockage nécessaire aux machines virtuelles ainsi qu’un cout de déploiement réduit au strict minimum. La mise en œuvre complète de cette configuration a été simplifiée au maximum via les nouveaux assistants de type « Remote Desktop Services scenario-based installation ».

    Collections de machines virtuelles personnelles : Comme dans la configuration précédentes, une image de type « master » est nécessaire. Les différents assistants de déploiement prennent ensuite en charge la création automatique des machines virtuelles en copiant l’image « master » nécessaire à chaque instance de machine virtuelle personnelle. Une fois le déploiement initial terminé, chaque machine virtuelle personnelle peut être gérée comme une machine physique sur la base des outils et méthodes habituellement utilisées dans l’entreprise. Comme cela est souvent le cas aujourd’hui, ces machines seront prises en charge au sein d’un environnement Active Directory via GPO, GPP, WSUS et aussi SCCM – System Center Configuration Manager 2012, disponible en ce début avril 2012.

Téléchargez cette ressource

Guide de cybersécurité en milieu sensible

Guide de cybersécurité en milieu sensible

Sur fond de vulnérabilités en tout genre, les établissements hospitaliers, pharmacies, laboratoires et autres structures de soin font face à des vagues incessantes de cyberattaques. L’objectif de ce livre blanc est de permettre aux responsables informatiques ainsi qu’à l’écosystème des sous-traitants et prestataires du secteur médical de se plonger dans un état de l’art de la cybersécurité des établissements de santé. Et de faire face à la menace.

Tech - Par iTPro - Publié le 01 juin 2012

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT