> Mobilité > Une nouvelle manière d’utiliser son téléphone portable au bureau

Une nouvelle manière d’utiliser son téléphone portable au bureau

Mobilité - Par Yohann Valensi - Publié le 16 avril 2013
email

Il est possible de constater une forte évolution des usages liés au mobile en entreprise.

Une nouvelle manière d’utiliser son téléphone portable au bureau

De nouveaux besoins sont apparus pour les utilisateurs qui souhaitent désormais accéder à plus de ressources depuis leurs mobiles. Cette volonté s’applique aussi bien pour des besoins purement professionnels comme l’e-mail, le CRM, la visioconférence, etc. que personnels tels que les jeux, l’appareil photo etc. Depuis le lancement de l’iPhone, les salariés ont mis la pression auprès des dirigeants pour élargir les usages et les terminaux utilisés. Très clairement, le Smartphone a évolué et est devenu un univers où se mélangent les besoins personnels et professionnels.

Ainsi, le CTO doit donc être en mesure de gérer la complexité de ce double besoin ! Pour ce faire, le Chief Technology Officer s’est vu attribuer un nouveau cœur de métier. La branche télécom d’une entreprise prend de plus en plus de place et le CTO doit donc travailler en collaboration avec le service « achats » pour répondre et respecter les problématiques de réduction des coûts et les contraintes techniques de sécurité.

Le danger de cette évolution est double. D’un point de vue économique d’une part puisque le coût d’un iPhone, aujourd’hui bien plus populaire qu’un Blackberry, consomme quatre fois plus de données. De l’autre, le danger se situe au niveau de la maîtrise. En effet, le téléphone mobile n’est plus uniquement perçu comme un outil professionnel compte tenu de l’usage qui en est fait, également personnel. L’entreprise perd donc la main sur le terminal qui devient un véritable appareil personnel ludique.

Un florilège de solutions pour les entreprises

Certaines entreprises jouent le jeu et acceptent de se lancer dans l’aventure du BYOD en adaptant leur système pour accepter les nouveaux terminaux. Cette tendance demeure cependant encore marginale contrairement au bruit provoqué par ce concept dans les médias. Elle concerne seulement 15% des utilisateurs et pose des questions sociales, juridiques ainsi que sur la sécurité de l’information. Sur le terrain, la réalité est que la majorité des entreprises font aujourd’hui des compromis vis-à-vis des utilisateurs en procédant à un traitement au cas par cas. Elles réduisent ainsi le degré de contrôle de certains usagers, en fonction de leur ancienneté.

Les entreprises les plus avancées sur cette tendance ont été dans le sens de l’utilisateur et compensent en modifiant leurs usages. Elles souscrivent par exemple à des solutions alternatives de réduction de coûts de roaming. Elles ont aussi adapté leur processus d’achat, ne remboursant qu’une partie de la facture data des salariés. Beaucoup d’entreprises envisagent sérieusement cette option afin de migrer vers des Smartphones tournant sur iOS ou Andoid.

La diffusion de services qui sont nés dans le monde de l’internet grand public et qui ont ensuite été adaptés au monde de l’entreprise est marquante. Il est donc important de souligner que de nombreuses possibilités existent pour permettre à l’entreprise de gérer cette évolution du marché. Toutefois, la problématique numéro 1 reste l’optimisation des coûts. Les entreprises devront, sans aucun doute, aborder de nouvelles stratégies concernant la mobilité.

Téléchargez gratuitement cette ressource

5 clés de supervision Multi Cloud

5 clés de supervision Multi Cloud

A l’heure du Software Defined Everything (SDx) la conception et l’exploitation de logiciels sont plus complexes que jamais, ce nouvel eBook décrit les éléments clés à prendre en compte lors de la transition vers les technologies, les plates-formes et les éléments logiciels modernes afin de tirer tout le potentiel des solutions Multi cloud d'entreprise.

Mobilité - Par Yohann Valensi - Publié le 16 avril 2013

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT