> Tech > Office 365 vs Google Apps : La tarification

Office 365 vs Google Apps : La tarification

Tech - Par iTPro - Publié le 30 juin 2014
email

Naturellement, il y a une grande différence en termes de tarification.

Office 365 vs Google Apps : La tarification

On ne va pas se mentir : Microsoft Office 365 est jusqu’à 120 % plus cher que l’offre (le plan) le plus cher de Google. Je ne dis pas que le prix est toujours le meilleur indicateur pour la sélection d’une solution, mais le budget reste toujours un facteur très important dans la décision.

La seule chose que Microsoft Office 365 et Google Apps for Business aient en commun dans leurs plans est que chaque offre est facturée mensuellement et comprennent pour chaque utilisateur une certaine quantité de stockage (25 Go). Il est donc assez facile de comparer les offres des deux éditeurs. Google sait rester simple pour être efficace : La société ne propose que deux offres pour les entreprises avec aucune limite en termes d’utilisateurs pour chacun des plans. Notez que les tarifs ci-dessous sont donnés en dollars et se comprennent par utilisateur : voir tableau 1.

A la vue de ce tableau, les offres proposées par Google sont presque identiques, si ce n’est la fourniture de Vault qui revient à doubler le prix du service. Toutefois, se passer de Vault pour une entreprise ne sera difficilement possible en France. En effet, Vault apporte un service fondamental d’e-Discovery, c’est-àdire la capacité pour des administrateurs ou des auditeurs de rechercher un message dans Gmail ou la messagerie instantanée au travers de toute l’organisation. En clair, avec Vault, vous payez Google pour que la société archive l’ensemble des emails et des journaux de messagerie instantanée, ce qui sera indispensable si votre entreprise est amenée à être auditée par un organisme extérieur, ou si elle doit fournir des pièces lors d’une citation à comparaitre. Vault est le successeur de Postini Message Discovery (connu également sous le nom de Google Message Discovery). Contrairement à ce qu’on peut lire parfois dans la presse, Vault n’est absolument pas un outil de récupération d’urgence des boîtes aux lettres.

Microsoft de son côté préfère proposer un plan de tarification plus large, quitte à parfois susciter bien des questions de la part des clients intéressés. La fourchette de prix démarre à partir de $4 pour aller jusqu’à $22 par mois. Cinq offres sur les six proposées supportent un nombre d’utilisateurs jusqu’à 50 000 (en d’autres mots, presque illimité). Pour rester dans une analyse permettant de comparer aisément Google à Microsoft, nous allons nous limiter aux quatre offres proposées aux entreprises de taille moyenne et de grande taille. Microsoft les désigne par un code « E » pour « Enterprise » : voir tableau 2.

La principale différence entre Office 365 E1 et E2 concerne la collaboration en ligne : Le plan E1 fourni uniquement la possibilité d’afficher des documents Microsoft Word, Microsoft Excel, etc. mais pas de les modifier. Le plan E2 en revanche permet aux utilisateurs de créer ou de modifier directement les documents, à l’instar de Google Drive. Les offres E3 et E4 incluent la souscription à Microsoft Office 2013 (lequel pourra être installé localement sur le poste de travail de l’utilisateur). Ces plans proposent également l’archivage légal (ce qui entend que l’administrateur peut choisir de conserver un message situé dans la boîte de réception ou dans les éléments supprimés d’un utilisateur indéfiniment même si ce dernier tente de l’altérer ou de le supprimer). Enfin, les plans E3 et E4 supportent également l’archivage des messages (comme Google Vault) et le service de messagerie vocale. En comparant avec les offres de Google, le plan E3 de Microsoft est celui qui s’approche le plus des fonctionnalités offertes par le plan Google Apps for Business avec Vault.

La comparaison entre les plans E3 et les plans E4 d’Office 365 est moins évidente. Le plan E4 remplace Lync Online par une solution on premises Lync Server, afin de pouvoir s’interconnecter avec le système téléphonique (PBX) pour supporter les appels entrants et sortants traditionnels. Si on peut considérer que cette stratégie de Microsoft permet de mieux interfacer son offre E4 avec l’existant, la démarche s’oppose à la logique qui vous a amené à aller vers le Cloud : Simplifier votre infrastructure.

En conclusion sur ce sujet, Google Apps for Business est moins cher à adopter, moins cher à maintenir, et moins cher à opérer que son concurrent. Microsoft Office 365 n’est pas seulement plus cher que Google Apps for Business, mais il n’est pas moins cher que les versions d’Exchange, de SharePoint et Microsoft Office que vous souhaitez remplacer. Si votre stratégie consiste à déployer vos services de messagerie et de collaboration sur le nuage pour réduire vos coûts et vos équipes informatiques impliquées à la maintenance, il est clair que Google Apps for Business est le gagnant.

Le gagnant : Google Apps

Téléchargez gratuitement cette ressource

Les 7 étapes d’un projet de dématérialisation RH

Les 7 étapes d’un projet de dématérialisation RH

Dans ce livre blanc, nous vous donnons les clés pour concevoir votre projet de dématérialisation RH. Vous découvrirez chacune des étapes qui vous permettront d’apporter de nouveaux services aux collaborateurs, de vous adapter aux nouvelles pratiques et de renforcer la marque employeur.

Tech - Par iTPro - Publié le 30 juin 2014