> Tech > Préparation de l’environnement Exchange

Préparation de l’environnement Exchange

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Vous avez synchronisé les deux annuaires, configuré l’environnement Domino, il ne vous reste plus qu’à paramétrer l’environnement Exchange. Une fois cette étape terminée, vous entrerez dans la phase de coexistence. Vous pourrez toujours continuer sur la phase de migration depuis Domino vers Exchange.

Préparation de l’environnement Exchange

« >
Les étapes suivantes sont à suivre dans l’ordre où je vous les donne. Vous devez d’abord préparer l’environnement Exchange, désactiver SSL sur répertoire virtuel Public de IIS, créer et configurer le connecteur Free/Busy puis enfin faire les tests des accès Free/Busy Avant de poursuivre sur les procédures relatives à la préparation des connections, lisez attentivement l’objectifs de chacune d’entre elles.

La première chose à faire est de télécharger et d’installer le client MAPI Exchange CDO 1.2.1 disponible depuis le site de Microsoft. Le fichier à télécharger est ExchangeMapiCdo. exe et de ce fichier vous pourrez extraire le fichier ExchangeMapiCdo.MSI. Ce composant doit être installé sur le serveur Exchange 2007 sur lequel vous allez installer le Microsoft Transporter Suite.

Avant de configurer le connecteur Free/Busy et dans le cas où le serveur Exchange 2007 héberge à la fois les rôles de serveur de boites aux lettres et le serveur d’accès client, vous devez d’abord désactiver SSL sur le répertoire virtuel Public à partir de la console IIS. Afin de finaliser la mise en place du connecteur Free/Busy sur le serveur Exchange, vous devez vous assurer que le compte que vous utilisez pour accéder aux ressources Domino a au moins le droit Reader Access sur la base locale du serveur Domino Free Time Info dont le nom du fichier est busytime.nsf.

Enfin vous pouvez configurer le connecteur Free/Busy sur Exchange. Vous avez également le moyen de tester que tout fonctionne correctement. Pour toutes ces tâches, notez qu’il est très important de respecter scrupuleusement chaque procédure décrite. Préparation de l’environnement Exchange Pour commencer, créer le dossier public à partir de la console Exchange Management Console. Vous pouvez sauter cette partie si vous avez déjà créé votre dossier public.

Désactivation du SSL sur répertoire virtuel Public dans le cas où le serveur Exchange 2007 héberge les rôles BAL et CAS Comme vous l’avez vu, dans certains cas, vous devez désactiver le mode SSL sur le répertoire virtuel Public. Pour réaliser cette tâche, lancez la console IIS depuis les outils d’administration. Naviguez jusqu’au Site Web par Défaut et localisez le répertoire virtuel Public. Faites un clic droit sur le répertoire et cliquez sur Propriétés depuis le menu contextuel.

Cliquez sur l’onglet Sécurité de répertoire puis cliquez sur le bouton Modifier dans le cadre Communications Sécurisées. Décocher l’option Requérir un canal sécurisée SSL puis cliquez deux fois sur OK. Voir figure 7. Création et configuration du connecteur Free/Busy Comme pour le Directory Connector, le compte que vous allez utiliser pour configurer le Free/Busy Connector doit avoir au moins les permissions de Reader Access sur le fichier busytime. nsf.

Créez à présent le Free/Busy Connector à partir du serveur Exchange. Ouvrez la console Microsoft Transporter for Lotus puis cliquez sur Connect et dans le menu Actions à droite, cliquez sur Create Free/Busy Connector. Lancez l’assistant de création du connecteur et cliquez sur Finish une fois terminé. Comme pour le Directory Connector, vous allez devoir configurer le Free/Busy soit en menu graphique soit en ligne de commande. Voici la liste des éléments à configurer :

A partir des propriétés de l’objet Free/Busy Connector, vous pouvez configurer les éléments suivants (Voir figure 8) :

  • Schedule. Permet de configurer la planification de synchronisation.
  • Days of Free/Busy information : détermine le nom de jours à synchroniser concernant les informations du calendrier. Par défaut, le nombre de jours est configuré à 60 jours.
  • Maintain information in cache (seconds): détermine le temps où le connecteur met les informations en cache en cas d’une requête identique. Par défaut, le temps est de 900 ms.
  • Timeout (seconds) : détermine le temps que le serveur Exchange attend lorsqu’il essaye de contacter un serveur Domino. Au delà de 15s par défaut, il provoquera un timeout.
  • Domino Server running the ExCalcon.exe task : détermine le nom du serveur Domino sur lequel s’exécuter la tâche Excalcon. exe.
  • Notes Password and Confirm Password : il faut indiquer l’identifiant et le mot de passe du compte Administrateur ayant les droits d’interroger le serveur Domino.
  • L’onglet Advanced : permet de configurer le nom de domaine SMTP coté Domino. Voila, vos organisations Exchange et Domino peuvent désormais coexister ensemble.

A ce stade, il n’est pas nécessaire de migrer les utilisateurs Domino sur Exchange à moins que vous souhaitez réaliser une migration complète. Ce processus sera décrit dans la partie suivante.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010