> Mobilité > Pulse 2011 ““ La menace mobile grandit

Pulse 2011 ““ La menace mobile grandit

Mobilité - Par Guillaume Rameaux - Publié le 03 mars 2011
email

« Je suis payé pour m'inquiéter ». Steve Robinson, General Manager, Security Solutions, a profité de l'IBM Pulse, qui se tient cette semaine à Las Vegas, pour énoncer quelques axes sécuritaires stratégiques.

Dans le collimateur de Big Blue, la montée en puissance des smartphones. Selon Garner, un billion (mille milliards) de terminaux seront connectés à internet d'ici 2015. Et, toujours selon l’institut, 275 exabytes de données seront générés quotidiennement à l'horizon 2020. « Les menaces s'accentueront en même temps que l'utilisation de terminaux mobiles connectés », explique le responsable. « La mobilité devient une nouvelle source de pression. Comment gérer ces différents terminaux ? Où est la frontière entre le privé et le professionnel ? ». Des questions sur lesquelles Big Blue se penche fortement.

Pulse 2011 ““ La menace mobile grandit

IBM a présenté une étude réalisée par l’institut de sondage Zogby International auprès de 300 DSI. Les entreprises sont confrontées à cette arrivée massive dans leurs réseaux. Poussées par la forte demande des salariés, celles-ci vont de toute façon être obligées de s’adapter. Et si elles souhaitent profiter des avantages qui en découlent, 36 % pensent également que ces terminaux ne bénéficient pas d’une aussi bonne protection que les ordinateurs plus traditionnels. Si, de par leur nombre, PC et portables sont toujours ceux qui engendrent le danger le plus important pour l’entreprise, pour 72 % des sondés, les smartphones apparaissent comme une menace grandissante. 33 % reconnaissent que le manque de visibilité sur la globalité de leurs terminaux est leur principal problème de sécurité.

Pour étayer ces chiffres, les premiers éléments du rapport annuel X-Force sur la sécurité, qui doit être publié dans une quinzaine de jours, ont également été dévoilés. Les résultats attirent l’attention sur les problèmes engendrés par les flottes d’appareils mobiles toujours plus nombreuses dans les entreprises. « Pendant que l’informatique mobile apporte des bénéfices considérables aux entreprises, la sécurité reste un obstacle pour les organisations dans la gestion de cet afflux d’appareils », indique le rapport. « Les terminaux mobiles ont une place de plus en plus importante dans l’usage professionnel », explique Tom Cross, responsable de l’équipe X-Force.

Bonne et mauvaise nouvelles

La bonne nouvelle est que la menace, bien que grandissante, n’est est qu’à ses débuts. Il est encore temps de mettre en œuvre une véritable politique sécuritaire appliquée aux terminaux mobile. Les premiers résultats de l’étude pointent une hausse significative du nombre de vulnérabilités des systèmes d’exploitation mobiles en 2010 ainsi que du nombre d’exploits. Mais cette augmentation reste à nuancer puisque ces codes sont généralement hybrides et s’appliquent aussi bien aux ordinateurs de bureau ou portables qu’aux smartphones ou tablettes. La plupart d’entre eux ne sont en outre pas complètement matures et fonctionnels. Tom Cross explique par ailleurs ne pas avoir vu à l’heure actuelle de vers qui s’auto-propagerait de mobiles en mobiles, tout en précisant que cette possibilité n’est pas à exclure. « Il existe des vulnérabilités qui pourraient permettre à ce genre de choses de se produire ».

La mauvaise nouvelle est que d’après l’« X-Force 2010 Trend and Risk Report », les pratiques de sécurité dans ce domaine sont elles-aussi immatures. La majorité des professionnels voient la perte de données comme une menace importante liée à l’utilisation de ce type d’appareils. Et l’apport par leurs employés de leur téléphone personnel au sein de l’organisation augmente les problèmes de sécurité. « En 2008, 162 millions de smartphones ont été vendus, surpassant pour la première fois les ventes d’ordinateurs portables », rappel Amrit Williams, Directeur, Sécurité des technologies émergentes. Les sociétés doivent donc s’assurer de la protection de leurs données et ce où qu’elles se trouvent. Dans cette optique, IBM a signé un partenariat avec Trend Micro pour intégrer sa solution anti-malware à Tivoli Endpoint Manager. La plateforme de gestion et de sécurisation des terminaux mobiles, récemment annoncé, est issue du rachat de la société BigFix l’année dernière.

Le rapport X-Force complet devrait apporter quelques pistes supplémentaires pour sécuriser l’informatique mobile, comme la gestion renforcée des mots de passes et le chiffrement des données.

À lire également sur iTPro.fr : Pulse 2011 – IBM veut consolider le monde

Pulse 2011 – Du cloud en quelques secondes

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Survie aux Incidents IT

Guide de Survie aux Incidents IT

Découvrez le Top 100 des termes essentiels à une communication claire et précise lors d'un incident informatique. Classés en fonction des 5 phases du cycle de vie des incidents, ce guide de survie exclusif a été créé pour améliorer la communication de crise des équipes IT. Un Must Have !

Mobilité - Par Guillaume Rameaux - Publié le 03 mars 2011