> Tech > RDP : vous n’utiliserez plus jamais SEU !

RDP : vous n’utiliserez plus jamais SEU !

Tech - Par iTPro - Publié le 09 octobre 2012
email

Découvrez RDP, l'environnement de développement d’applications privilégié et évolutif de l'IBM i

RDP : vous n’utiliserez plus jamais SEU !

Dans le monde du développement d’applications IBM i (applications RPG/COBOL), il existe deux environnements de développement :

– Le premier, que vous connaissez bien, c’est ADTS (Application Development ToolSet), la suite composée de PDM, SEU, SDA, RLU, DFU, FCMU et ISDB. C’est un environnement qui a fait ses preuves depuis plus de 20 ans, mais c’est un outil du passé… et dépassé

– Le second, que vous ne connaissez peut-être pas encore, s’intitule RDP (RD Power ou Rational Developer for Power Systems), un environnement de développement moderne et successeur d’ADTS. C’est de cet outil dont j’aimerais vous parler aujourd’hui.

Dans la suite de l’article j’utiliserai le sigle RDP pour désigner le dispositif  « RPG and COBOL Development Tools for IBM i » du produit RD Power, c’est-à-dire l’environnement pour développer des applications RPG/COBOL sous IBM i. Mais sachez qu’en fait le produit RD Power est constitué de neuf dispositifs, offrant également des outils pour développer des applications Java, COBOL, C et C++ sous AIX et sous Linux, les deux autres systèmes d’exploitation, en plus de l’IBM i, qui tournent sur les plateformes IBM Power Systems. La figure 1 détaille l’ensemble de ces dispositifs.

RDP est l’environnement de développement IBM i d’aujourd’hui et du futur. Je vous propose de le découvrir en quatre étapes :

        – Historique et positionnement
        – Pourquoi devez-vous adopter RDP aujourd’hui ?
        – Vous n’utiliserez plus jamais SEU !
        – Comment démarrer ?

Historique et positionnement

RDP, annoncé en 2010, est le troisième du nom dans la famille des environnements de développement modernes pour IBM i. Nous nous intéresserons dans cet article uniquement au dispositif de RDP permettant de développer sous la plateforme IBM i, mais le produit offre également la possibilité de développer sous AIX et sous Linux. Son prédécesseur, en 2008,  s’intitulait RDi (Rational Developer for i) et ne permettait de développer que sous IBM i. Le premier du nom, en 2002, ce fut WDSC (WebSphere Development Studio Client), qui a connu sept versions mais sans vraiment donner entière satisfaction en raison d’un manque de performance.

WDSC n’est plus supporté par IBM depuis le 30 avril 2010. Il faut noter que WDSC était un environnement permettant de développer sous IBM i non seulement des applications RPG/COBOL, mais également des applications Java EE (Java Enterprise Edition),  EGL (Enterprise Generation Language), HATS/WebFacing ainsi que des Services Web. Aujourd’hui RDP permet de développer uniquement des applications RPG/COBOL (en fait cela inclut le développement CL, DDS, C et Java SE (Simple Edition)). Pour développer des applications RPG/COBOL ainsi que des applications EGL, HATS/WebFacing ou des Services Web, il est nécessaire d’acquérir le produit RDi SOA. Et pour développer des applications RPG/COBOL ainsi que des applications Java EE vous avez besoin du dispositif « Power Tools » du produit RD Power.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Migration Windows Server 2008

Guide de Migration Windows Server 2008

L’année 2019 marque la fin de vie de Windows Server 2008/2008 R2 et SQL Server 2008/2008 R2, deux briques très populaires dans l’offre Microsoft et largement adoptées en France par des entreprises de toute taille. Il y a urgence à étudier les solutions possibles, découvrez-les dans ce Guide Thématique.

Tech - Par iTPro - Publié le 09 octobre 2012