> Mobilité > Redondance et haute disponibilité de Lync 2010

Redondance et haute disponibilité de Lync 2010

Mobilité - Par Pascal Creusot - Publié le 09 janvier 2013
email

L’adoption de Lync 2010 par les entreprises est de plus en plus fréquente et ce produit ne se contente pas de permettre de faire uniquement de la messagerie instantanée ou ‘chat’, mais intègre des fonctions de Conferencing, de web Conferencing et de pont de téléphonie audio qui sont de plus en souvent mises en œuvre.

Redondance et haute disponibilité de Lync 2010

De plus en plus d’entreprises confient aussi la partie ‘communications téléphoniques’ aux serveurs Lync 2010. Dans ces différents scénarios, la disponibilité est un élément majeur à prendre en compte lors de la mise en place de ces architectures Lync 2010. Les différentes familles de solutions possibles seront abordées dans ce dossier en tenant compte des contraintes de services et bien sûr de coûts, éléments qui sont importants pour permettre aux entreprises de sélectionner la solution la mieux adaptée à leurs besoins.

Redondance, résilience et haute disponibilité

La haute disponibilité est un terme générique qui englobe souvent de multiples aspects en informatique. De manière globale, ce terme désigne une architecture de systèmes ou de services qui apporte un niveau de disponibilité adapté au besoin de l’entreprise. Et c’est donc là que se situe une des principales difficultés : la définition du niveau de disponibilité suffisant pour l’entreprise car ce qui convient à une PME, ne convient pas forcément à une grande entreprise. De même, la criticité d’une application diffère d’une entreprise à une autre en fonction du secteur d’activité de l’entreprise. La haute disponibilité dans le cadre de ce dossier sera basée sur une définition stricte qui permet de disposer d’un mécanisme de basculement automatique entre des équipements en cas de défaillance d’un serveur au niveau matériel ou logiciel. Pour cela, les architectures hautement disponibles reposent sur deux composants qui sont la redondance matérielle (cluster de haute disponibilité) et la mise en place de processus de ‘basculement’ du cluster (partie logicielle). Dans le cadre des serveurs Lync, seules les versions Entreprise Edition peuvent être utilisées pour la mise en place d’un service Lync en haute disponibilité. Les versions Lync 2010 Standard Edition ne supportent pas les mécanismes de haute disponibilité. Cela n’interdit pas la mise en place de solution de redondance (ou plus exactement de reprise d’activité) avec ces versions de Lync, mais ce point ne sera pas abordé dans ce dossier. Voir tableau 1.

Tableau 1 – La disponibilité se mesure souvent en pourcentage

Disponibilité en %

Indisponibilité par année

Indisponibilité par mois

90 % (“un neuf”)

36,5 jours

72 heures

95 %

18,25 jours

36 heures

98 %

7,30 jours

14,4 heures

99 % (“deux neuf”)

3,65 jours

7,20 heures

99,5 %

1,83 jours

3,60 heures

99,8 %

17,52 heures

86,23 minutes

99,9 % (“trois neuf”)

8,76 heures

43,2 minutes

99,95 %

4,38 heures

21,56 minutes

99,99 % (“quatre neuf”)

52,56 minutes

4,32 minutes

99,999 % (“cinq neuf”)

5,26 minutes

25,9 secondes

99,9999 % (“six neuf”)

31,5 secondes

2,59 secondes

L’amalgame est souvent fait, à tort, entre la haute disponibilité et le plan de reprise d’activité. Il s’agit de deux tâches différentes, complémentaires pour atteindre la notion de disponibilité continue. Dans la première partie de ce dossier, ce sont les solutions de redondance et de haute disponibilité des composants Lync qui vont être étudiées. Le principe de base consiste à redonder (donc à multiplier) les serveurs pour chacun des rôles requis pour le fonctionnement de Lync.

Attention,  Microsoft ne supporte pas la mise en place de machines physiques et de machines virtuelles au sein du même pool. Il ne sera pas toujours nécessaire de redonder la totalité des rôles, car le choix se fera en fonction du niveau de service requis. Par exemple, certaines entreprises n’exigent pas le même niveau de disponibilité pour les utilisateurs internes que pour les utilisateurs externes. Dans ce cas, les architectures des serveurs externes pourront être non redondées. Pour chacun des rôles Lync, il existe différentes solutions pour la mise en place de la redondance.  Avant d’aborder ces différentes solutions, il peut être utile de faire un rappel sur les différents rôles de Lync afin de définir ceux qui devront être redondés pour répondre aux besoins de disponibilité requis.

Téléchargez gratuitement cette ressource

5 Défis de Scalabilité du SI

5 Défis de Scalabilité du SI

Ces derniers mois ont vu de nombreux DSI et CTO concentrer leurs efforts et leurs investissements sur leur transformation numérique, accélérant leur migration vers des solutions SaaS, IaaS et PaaS, pour répondre à l’un des enjeux actuels majeurs, celui de la scalabilité des architectures SI. Découvrez, dans ce nouveau Guide Atlassian, comment disposer d’un environnement flexible, adaptable et peu coûteux qui vous garantit un rendement constant et permet de garder vos applications accessibles en permanence à tous les utilisateurs.

Mobilité - Par Pascal Creusot - Publié le 09 janvier 2013