> Tech > Règle d’or n° 1 : C’est le câble, idiot

Règle d’or n° 1 : C’est le câble, idiot

Tech - Par iTPro - Publié le 26 mai 2011
email


Corollaire : Ayez toujours un câble de rechange

La cause numéro un des problèmes réseau, loin devant les autres, est un câble défectueux. Comme les câbles d’ordinateur, et en particulier les câbles Ethernet, sont devenus des produits de grande consommation, nous les croyons robustes

Règle d’or n° 1 : C’est le câble, idiot

et indestructibles. Ils ne le sont pas. Bien qu’ils soient très résistants, le principe de construction des câbles de données rend inévitable un certain taux de défaillances. Dans le cas des câbles Ethernet, il y a huit fils minces, pas très solides, tenus en place par simple friction. Contre toute attente, les câbles Ethernet peuvent faillir en étant simplement branchés à l’équipement.

Cette règle numéro un a une raison simple : il est facile de remplacer un câble, alors pourquoi ne pas écarter ce problème courant ? Bien entendu, encore faut-il que le bon câble de rechange soit à portée de main. En tant que professionnel réseau, vous devez avoir des câbles Ethernet de rechange de diverses longueurs. Et aussi un certain nombre de câbles Ethernet de croisement. Comme les câbles sont si bon marché, et pourtant souvent la cause de pannes du réseau, il faut n’utiliser que des câbles de qualité (pas les câbles bon marché de la boutique du coin). Et pas question de fabriquer vos propres câbles ; vous n’atteindrez jamais la fiabilité des câbles de qualité usine, qui fondent la gaine plastique dans le connecteur pour améliorer la sécurité physique et qui subissent des tests de post-fabrication rigoureux, pour éliminer tous les câbles douteux.

Téléchargez cette ressource

Guide de cybersécurité en milieu sensible

Guide de cybersécurité en milieu sensible

Sur fond de vulnérabilités en tout genre, les établissements hospitaliers, pharmacies, laboratoires et autres structures de soin font face à des vagues incessantes de cyberattaques. L’objectif de ce livre blanc est de permettre aux responsables informatiques ainsi qu’à l’écosystème des sous-traitants et prestataires du secteur médical de se plonger dans un état de l’art de la cybersécurité des établissements de santé. Et de faire face à la menace.

Tech - Par iTPro - Publié le 26 mai 2011