> Tech > Stratégies informatiques : EAS ou BlackBerry

Stratégies informatiques : EAS ou BlackBerry

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Vous pouvez examiner le large éventail de contrôles proposés par ActiveSync et avoir l’impression que vous avez tout le nécessaire pour superviser votre environnement. Toutefois, le BlackBerry montre que ses options de stratégie disponibles constituent uniquement la partie visible de l’iceberg. Il se targue d’avoir plus de 400 stratégies

Stratégies informatiques : EAS ou BlackBerry

avec sa solution d’entreprise, laquelle fournit aux administrateurs un contrôle exhaustif et précis de leur solution sans fil. Pour obtenir une liste complète de toutes les stratégies informatiques du BlackBerry, consultez le BlackBerry Enterprise Server Policy Reference Guide à l’adresse http://tinyurl.com/5q594s. Pour des raisons de place, il est impossible de détailler ici les 400 paramètres de stratégie, mais le fait que le document comporte 200 pages en dit suffisamment long. Par conséquent, il est clair que le BlackBerry, vénérable géant de l’univers mobile, offre un niveau de contrôle plus élevé que les stratégies ActiveSync. Toutefois, une nouvelle offre de Microsoft est susceptible de corriger ce déséquilibre. Il s’agit de System Center Mobile Device Manager, un produit membre de la famille System Center de l’éditeur. Il étend Active Directory à Windows Mobile et utilise la gestion des périphériques OTA (over-the-air) pour garantir une transmission transparente des mises à jour et des paramètres. Mobile Device Manager met plus de 130 paramètres et stratégies à la disposition des administrateurs informatiques. Un autre inconvénient des nouveaux paramètres du SP1 pour ActiveSync (ainsi que pour Mobile Device Manager) tient au fait que la plupart d’entre eux nécessitent Windows Mobile 6.1. Cette version apporte en surface peu de nouveautés aux utilisateurs et Windows Mobile 7 semble plus prometteur sur ce point. Néanmoins, si vous souhaitez d’ores et déjà bénéficier des fonctions de contrôle pour vos utilisateurs, il faut passer à la version 6.1. Les utilisateurs de l’iPhone qui s’étaient vus promettre les fonctionnalités d’ActiveSync avec la version 2.0 risquent d’être franchement déçus. Certes, ils ont enfin ActiveSync, mais pas toutes les fonctions Exchange. Par exemple, vous ne pouvez pas désactiver les appareils photo ou ouvrir des liens dans des courriers vers des documents stockés sur des serveurs SharePoint. 

Téléchargez gratuitement cette ressource

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

Comment faire évoluer son patrimoine IBMi en le rendant Cloud compatible ? Comment capitaliser sur des bases saines pour un avenir serein ? Faites le point et partagez l'expertise Hardis Group et IBM aux côtés de Florence Devambez, DSI d'Albingia.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010