> Enjeux IT > Quel est le degré de maturité digitale des entreprises françaises ?

Quel est le degré de maturité digitale des entreprises françaises ?

Enjeux IT - Par Sabine Terrey - Publié le 19 novembre 2018
email

Le Digital Transformation Index 2018 révèle des indicateurs clés : 30% des décideurs français craignent tout simplement que leur entreprise ne devienne obsolète d’ici à 5 ans … Éclairage sur la disruption, les difficultés de rebondir, obstacles et défis avec Erwan Montaux, Director, Large Entreprise Team, Intel et Sébastien Verger, CTO Dell EMC France

Quel est le degré de maturité digitale des entreprises françaises ?

Après la première version de cet Index en 2016, découvrons maintenant les évolutions et progrès en 2018. « La transformation digitale ne se fait pas de façon uniforme, les investissements sont évidemment bien différents entre les grands groupes ou les PME » souligne Erwan Montaux.

Les entreprises évoluent au risque d’être « disruptées » par des digital natives « qui n’utilisent pas la technologie pour leurs besoins, mais la technologie est le fondement même de leur business », et cela touche tous les métiers, transports, santé … D’ailleurs « dans le Top 500 des entreprises en 2008, 45% (monde) n’en font plus partie et ont été disruptés ».

 

Le retard de la France

La France accuse un retard, seulement 4% des entreprises sont qualifiées de Digital leaders face aux 60% qui investissent peu ou pas du tout dans cette transformation digitale. L’heure est au développement des stratégies !

Plus précisément, 25% sont en retard et n’ont pas de plan digital (Digital Laggards), 36% suivent (Digital Followers), font peu d’investissements mais planifient, 18% évaluent (Digital Evaluators) et font des projets, 17%  ont un plan digital mature (Digital Adopters) et sont au début de l’implémentation.

Cependant, la prise de conscience est réelle. « Le mouvement est lancé depuis 2016, on voit moins de retardataires et de Followers que d’Evaluators et d’Adopters » commente Sébastien Verger.

« L’évolution est intéressante depuis 2 ans, les discussions avec les clients tournent autour de l’angle d’approche de la transformation ». Les questions changent aussi, les entreprises se demandent « comment on connecte ce qui n’est pas connecté pour avoir des prises de décision plus informées » ajoute Erwan Montaux. En effet, que l’on parle de digital, d’Intelligence Artificielle, c’est toujours au service du client.

 

Les obstacles majeurs des décideurs

Pour les décideurs, il est très difficile de se transformer, 86 % font face à des obstacles majeurs et seulement 27% pensent qu’ils seront précurseurs. Les entreprises s’inquiètent aussi de ne pas pouvoir répondre aux futures demandes des clients.

« En 2016, l’Index révélait parmi les freins, la disponibilité, la connaissance et l’appréhension de la technologie. Aujourd’hui, on note un vrai virage puisque le frein N° 1 est l’insuffisance budgétaire et le manque de ressources » explique Sébastien Verger. Parmi les freins, retenons

  • Manque de budget et de ressources – 36,7%
  • Manque de savoir-faire et expertise interne – 25,3%
  • Sécurité des données et cyber sécurité – 25,3%
  • Manque de maturité, d’alignement et de collaboration interne – 22,7%
  • Organisation en silos  – 20%
  • Les lois et changements législatifs – 20%
  • Un trop-plein d’informations – 18,7%

Beaucoup de facteurs sont internes à l’entreprise dans cet Index 2018.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Aborder la Blockchain, comprendre et démarrer

Aborder la Blockchain, comprendre et démarrer

Une véritable révolution qui se prépare progressivement... les entreprises doivent veiller à ne pas rester à l’écart et se faire prendre de vitesse. Tout comme la mobilité ou encore le cloud, la blockchain est une composante essentielle de la transformation numérique. Découvrez, dans ce dossier, comment aborder, comprendre et démarrer la Blockchain

Les défis pour l’avenir !

Les fonctions et métiers ne sont plus les mêmes, les entreprises ont besoin d’être accompagnées pour se structurer. 41% privilégient aujourd’hui le partage des connaissances entre les fonctions (contre 12 % – 2016).

Les entreprises ont parfaitement conscience qu’il est temps de surmonter les challenges pour être plus agiles : sécurité et confidentialité, développement de nouveaux produits/services, expertise….

 

Le Top des investissements

La cyber sécurité remporte la palme des investissements suivie de l’Intelligence Artificielle et des environnements multi-cloud, de l’Internet des Objets. « Etude après étude, on voit une réelle montée en puissance de l’IA, 70% des entreprises ont investi ou vont investir dans les deux ans dans l’IA » complète Sébastien Verger. La donnée se retrouve au cœur des investissements et les entreprises qui ne prennent pas le rythme subiront un impact business.

 

Le volet mondial de cette étude sera annoncé début 2019.

Source Etude mondiale Dell Technologies & Intel – 42 pays – Eté 2018 –  France : 150 dirigeants

 

 

Enjeux IT - Par Sabine Terrey - Publié le 19 novembre 2018