> Enjeux IT > Transformer l’entreprise à l’heure des crises

Transformer l’entreprise à l’heure des crises

Enjeux IT - Par Sabine Terrey - Publié le 24 janvier 2023
email

Près de 40% des dirigeants au niveau mondial pensent que leur entreprise ne sera pas économiquement viable dans 10 ans si elle ne se transforme pas !

Transformer l’entreprise à l’heure des crises

Selon 73 % des dirigeants, la croissance économique mondiale ralentira au cours des 12 prochains mois, et parmi ces indicateurs pessimistes, les dirigeants sont confrontés à un double impératif :

  • gérer les incertitudes
  • transformer leur entreprise

Le volontarisme et l’action des dirigeants sont fondamentaux pour poser l’humain au cœur de la transformation.

Résilience et inquiétudes !

Selon 45% des dirigeants français, leur entreprise ne sera économiquement plus viable dans 10 ans si elle ne se transforme pas radicalement. La confiance des dirigeants dans les perspectives de croissance de l’entreprise a chuté depuis l’année dernière / -26%.

Les économies du G7, dont la France (70 %), l’Allemagne (94 %) et le Royaume-Uni (84 % ) sont plus pessimistes quant à leurs perspectives de croissance intérieure qu’à la croissance mondiale. Selon plus de la moitié des dirigeants  (Monde – 56 %), l’évolution de la demande et des préférences des clients impactera la rentabilité, suivie

  • de changements dans la réglementation – 53 %
  • de pénuries de main-d’œuvre et de compétences
  • des perturbations technologiques

En France, les évolutions réglementaires sont en tête des défis à relever à 10 ans.

Inflation, Volatilité macroéconomique & Conflits géopolitiques

Les risques cyber, sanitaires sont suivis de l’impact du ralentissement économique. Aujourd’hui, quelles sont les préoccupations des dirigeants à court terme et pour les cinq prochaines années ?

  • L’inflation – 40%
  • La volatilité macroéconomique – 31%
  • Le risques de conflits géopolitiques
  • Les cyber-risques
  • Le changement climatique

Les dirigeants français sont préoccupés par l’inflation et les cyber-risques. A 5 ans, la cybersécurité devient la préoccupation N° 1, devant le risque climatique et l’inflation.

L’humain au cœur de la transformation !

Si 52% des dirigeants mondiaux vont réduire les coûts d’exploitation, 51% augmenter les prix et 48% diversifier les offres de produits et services, plus de la moitié ne prévoit pas de réduire les effectifs au cours des 12 prochains mois et 80% ne prévoient pas de réduire les rémunérations.

Les dirigeants français misent sur l’humain pour traverser la crise : 93% n’envisagent pas de réduire la rémunération, 61% ne comptent pas diminuer les investissements et 60% ne prévoient pas de baisse d’effectifs.

Les entreprises vont investir dans l’automatisation des processus et des systèmes, la mise en œuvre de systèmes pour améliorer les compétences, le déploiement de technologies : Cloud, IA.

Téléchargez cette ressource

10 Recommandations de protection contre les ransomwares

10 Recommandations de protection contre les ransomwares

Face à des attaques par ransomwares toujours plus ciblées et efficaces, comment identifier les éléments qui rendent une entreprise plus vulnérable qu’une autre ? quelles sont les recommandations essentielles à suivre pour consolider ses défenses ? Découvrez, détaillées dans ce dans ce livre blanc, 10 recommandations à suivre pour vous protéger durablement.

La gestion du risque climatique

Une majorité a mis en œuvre des initiatives pour réduire les émissions de l’entreprise, adopter des produits et processus respectueux du climat, développer une stratégie d’entreprise axée sur les données pour réduire les émissions et atténuer les risques climatiques.

Parmi les dirigeants français : 80% ont déjà pris ou ont prévu de mettre en œuvre des initiatives visant à réduire les émissions de leur entreprise.

 

Les valeurs et la quête de sens

Les entreprises s’associent à des entités non commerciales pour aborder le développement durable (54%), la diversité, l’équité et l’inclusion (49%) et l’éducation (49%).

Sur les thématiques ESG (développement durable, changement climatique, diversité et inclusion) et Education, les entreprises françaises collaborent avec des organisations non commerciales. Les dirigeants français perçoivent un alignement entre les valeurs de l’entreprise et le comportement des collaborateurs : les valeurs et la quête de sens sont des préoccupations majeures chez les salariés.

 

Source – 26e édition de la PwC Global CEO Survey – 4 410 dirigeants d’entreprise en octobre et novembre 2022. Dirigeants d’entreprise de trois régions du monde – 105 pays – Amérique du Nord, Europe occidentale et Asie-Pacifique.

Enjeux IT - Par Sabine Terrey - Publié le 24 janvier 2023