> Enjeux IT > Trois questions à : Andrew Small, BT Global Services

Trois questions à : Andrew Small, BT Global Services

Enjeux IT - Par Guillaume Rameaux - Publié le 21 octobre 2014
email

Créatif et innovant. Telles seraient les qualités du DSI d'aujourd'hui selon Andrew Small, Vice-Président Portfolio de BT Global Services.

Trois questions à : Andrew Small, BT Global Services

En ligne avec l’évolution des infrastructures informatiques vers le cloud, BT souhaite « encourager les grandes entreprises à utiliser les technologies de façon plus créative ». Et pour cela, l’opérateur britannique qui vient de lancer une nouvelle gamme de solutions hybrides basées sur son service IP Connect, met logiquement en avant l’importance du réseau.

IT Pro Magazine : Qu’est ce qui a changé dans le travail des DSI ?

Andrew Small : Les DSI ont aujourd’hui de nombreuses façons différentes de faire les choses. Avant les méthodes et les processus étaient très standardisés alors que maintenant, il y a beaucoup plus d’options. On peut le voir avec les terminaux par exemple ou dans le mode d’accès aux applications. Le monde est plein de choix. Le travail du DSI devient de moins en moins mécanique et beaucoup plus créatif. L’objectif désormais est de faire un usage créatif des nouvelles technologies comme le cloud ou la mobilité pour en tirer une véritable valeur business.

Ont-ils suffisamment de temps libre pour se consacrer à l’innovation et atteindre ce niveau de créativité ?

Ils vont devoir le prendre car c’est là que se situe la valeur. Les directions informatiques passent effectivement beaucoup de temps à administrer leur système d’information. Avec le développement du Cloud computing, il y a, toutefois, de moins en moins d’infrastructures sur site et donc de moins en moins de temps passé à gérer du hardware. Même si nous ne sommes qu’au début d’un grand mouvement vers le Cloud, celui-ci a créé des opportunités. Les DSI et leurs équipes ne réalisent plus certaines tâches qu’ils auraient fait, il y a encore seulement cinq ans. Si l’on prend l’exemple de tout le travail autour des déploiements de nouveaux serveurs ou de mise à jour des machines. Avec l’informatique en nuage, ils n’ont plus à s’occuper de ça.

Le Cloud permet aux divisions métiers d’être de plus en plus autonomes vis-à-vis des services informatiques. Cela va-t-il faciliter ou compliquer le travail de la DSI ?

DSI n’est en aucun cas un métier facile mais c’est un métier qui évolue. Les divisions métiers réclament toujours plus de flexibilité et de rapidité et les DSI doivent faire preuve aujourd’hui de beaucoup plus de créativité pour faire face à la demande croissante des utilisateurs en nouveaux services. La pression est de plus en plus grande. Mais si les choses sont faites de manière non-coordonnée ou non structurée sur un réseau, elles risquent d’être déçues. C’est ce que nous appelons « l’art d’être connecté ». Provisionner une application en mode Cloud ne garantit pas une bonne expérience utilisateur. Le point le plus important pour nous reste la connectivité réseau.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Migration Windows Server 2008

Guide de Migration Windows Server 2008

L’année 2019 marque la fin de vie de Windows Server 2008/2008 R2 et SQL Server 2008/2008 R2, deux briques très populaires dans l’offre Microsoft et largement adoptées en France par des entreprises de toute taille. Il y a urgence à étudier les solutions possibles, découvrez-les dans ce Guide Thématique.

Enjeux IT - Par Guillaume Rameaux - Publié le 21 octobre 2014