> Tech > Une administration facile

Une administration facile

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Avant d'installer Exchange Server sur un cluster, il faut créer un groupe de ressources (c'est-à -dire un ensemble de ressources dépendantes ou reliées entre elles) dans le programme d'administration du Cluster de MSCS. Lors de l'installation d'Exchange, le programme d'installation ajoute des composants au groupe de ressources, tels que l'IS, le

Directory Service (DS) ou le Message Transfer Agent (MTA), ainsi
que le partage de réseau contenant les journaux de suivi des messages.

Par ailleurs le groupe de ressources spécifie l’adresse IP et le nom réseau qui
représentent le serveur virtuel du cluster.
Sans ces composants Exchange ne peut pas fonctionner en cluster ; l’application
peut se déplacer entre les deux ordinateurs physiques pendant les transitions,
parce que le serveur que reconnaît Exchange est un serveur virtuel.Avant d’installer
Exchange Server, j’ai créé un groupe de ressources que j’ai baptisé Exchange.
L’écran 2 montre la vue du groupe de ressources du Cluster après exécution du
programme d’installation d’Exchange.
On peut voir sur cet écran que toutes les ressources du groupe de ressources Exchange
sont actives sur le serveur DBOIST-CL0.L’installation d’Exchange sur un cluster
diffère d’une installation traditionnelle. Le programme d’installation d’Exchange
Server détecte si un serveur fait partie d’un cluster et installe les fichiers
Exchange à  la bonne place. Mais il faut installer Exchange séparément sur chaque
noeud, en commençant par le noeud primaire.

La seconde installation met à  jour le noeud secondaire avec des détails sur la
configuration d’Exchange, comme les paramètres du Registre qui désignent des fichiers
et définissent des valeurs pour d’autres paramètres.

On n’utilise pas les noms et les adresses IP des deux ordinateurs physiques qui
forment le cluster pour l’administration, mais l’adresse IP et le nom de réseau
que vous attribuez au cluster. L’écran 3 montre la vue du programme Exchange Administrator
pour les deux serveurs du site de Dublin de mon organisation Exchange Server :
DBO_EXCHANGEIST et DBOIST-MSXCL. Le premier est un serveur physique standard et
le second, mon cluster. Exchange Administrator affiche les serveurs de manière
identique ; le logiciel ne fait pas de différence entre les serveurs physiques
et virtuels.
On peut effectuer les mêmes opérations sur les deux. Les tâches d’administration
quotidiennes d’un cluster Exchange Server sont les mêmes que celles d’un système
traditionnel. Par exemple, on ne peut démarrer et arrêter les services d’un serveur
virtuel qu’avec le Cluster Administrator.
Le seul problème que j’ai eu en utilisant les procédures d’administration d’Exchange
sur mon cluster était une certaine confusion lors du changement de mot de passe
du compte des services Exchange.
La documentation sur le clustering n’indique pas de ne pas utiliser la méthode
Exchange Server standard pour changer les mots de passe.
J’ai donc changé le mot de passe en me servant de l’onglet Mot de passe de la
feuille des propriétés de l’objet Configuration du site. Le changement ne s’est
pas produit et j’ai fini par devoir changer le mot de passe manuellement.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Services Cloud Managés

Guide de Services Cloud Managés

Accélérer votre transformation digitale, protéger et sécuriser vos environnements Cloud avec les offres de support, d'accompagnement et de services managés. Découvrez le TOP 3 des Services Managés pour accompagner la transformation de vos environnements Cloud, gagner en agilité et en sécurité dans un monde d'incertitudes.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010