> Tech > Windows Server 2008, SQL Server 2008 et Visual Studio 2008 : l’événement dans l’événement !

Windows Server 2008, SQL Server 2008 et Visual Studio 2008 : l’événement dans l’événement !

Tech - Par Annie Lichtner - Publié le 24 juin 2010
email

Pour la version 2008, plus de 15 000 personnes sont attendues aux TechDays 2008. Un sommaire riche à la hauteur des ambitions de Microsoft puisque toute l’offre produits et solutions d’entreprise sera présentée.« Et pour que chacun puisse trouver la meilleure information, pas moins de 300 sessions thématiques sont prévues dont 120 pour les développeurs et 200 pour les professionnels de l’informatique » résume Philippe Ouensanga, responsable architecte Infrastructure, Microsoft France. Des sessions accompagnées d’une trentaine de workshops et de plusieurs centaines de « handson labs », à savoir des ateliers techniques pour approfondir les connaissances.

Quelques exemples de parcours : la sécurité, l’administration et la supervision, l’infrastructure, la mobilité et les système embarqués, le développement avec Office, le développement Web, le design architecture, le décisionnel, la gestion des données, la gestion de contenu, etc. Parmi ces thématiques, Microsoft a souhaité mettre l’accent sur quatre grands axes à savoir : la virtualisation, l’interopérabilité, la sécurité et le déploiement.

Même si le lancement d'Office Communication Server 2007 est certainement l'une des annonces les plus importantes en termes de potentiel et d'innovation pour le futur des infrastructures informatiques, le point d'orgue de l'exercice pour l'écosystème Microsoft sera sans contexte le lancement de Windows Server 2008. Focus sur le parcours Infrastructure.

Windows Server 2008, SQL Server 2008 et Visual Studio 2008 : l’événement dans l’événement !

Les sessions infrastructure donnent une vue détaillée du design, de la mise en oeuvre, et de l’optimisation de Windows Server System. « Nous présentons en avance de phase les nouveautés de Windows Server 2003 R2, "Longhorn" avec pas moins d’une vingtaine de sessions » déclare Alain Le Hégarat, responsable de la ligne de produit Windows Server, chez Microsoft France. Ce parcours regroupe également la migration de plate-formes, depuis Unix ou d’autres versions de Windows Server. L’occasion de voir aussi comment intégrer des systèmes Linux dans Active Directory. Reste que l’événement demeure Windows Server 2008.

Un an après Windows Vista, la version serveur de nouvelle génération du système d’exploitation de Microsoft arrive avec son lot de nouveautés. « C’est une version majeure caractérisée par un renforcement de la sécurité, une offre Web repensée, un focus sur la virtualisation et un renforcement de l’offre en matière de gestion et d’administration des systèmes » résume Fabrice Meillon, architecte infrastructure.

Annoncée comme étant la plate-forme de l’éditeur la plus sécurisée et la plus stable.

Priorité à la sécurité La sécurité est l’un des thèmes les plus présents des Microsoft TechDays, avec plus de 40 sessions : de Longhorn à Windows Vista, en passant par tous les outils axés sur la sécurité (Forefront, ISA Server…). Sur le plan de la sécurité, plusieurs sessions présenteront le nouveau système NAP (Network Access Protection). « NAP est une plate-forme qui permet de gérer à distance la sécurité des PC connectés à un réseau d’entreprise en s’appuyant sur l’attribution de certificats de sécurité aux machines » explique Fabrice Meillon.

La virtualisation disponible …à court terme Difficile lors de ces Microsoft TechDays d’échapper à la virtualisation de Windows Server 2008. L’occasion pour Microsoft de présenter son hyperviseur à micro-noyaux de moins d’un mégabit en architecture 64 bits. Ses principales fonctionnalités ? Des machines virtuelles multi-processeurs, une grande allocation mémoire (plus de 32 gigabits par machine) et un support intégré de virtual switch.

« L’hyperviseur sera disponible 180 jours après la sortie de Windows Server 2008 » annonce Fabrice Meillon.

PowerShell pour exploiter les commandes Unix Une session sera consacrée à la présentation de PowerShell le nouveau langage script. « Cette fonction permet d’utiliser le système sans interface graphique ni souris, en « mode shell » (voir objet), c’est-à-dire uniquement en tapant des lignes de commandes » explique Alain Le Hegarat. Et interopérabilité oblige, les démonstrations montreront comment les commandes Unix sont reconnues par le shell de Windows Server. « Un utilisateur qui n’est pas familier avec un shell Unix pourra plus facilement s’adapter au langage de PowerShell », assure Alain Le Hégarat.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide Ultime CMO, CDO et CCO

Guide Ultime CMO, CDO et CCO

Êtes-vous answers-ready ? Découvrez comment le devenir. Adaptez les expériences de conversation des moteurs de recherche à votre site Internet et vos applications, publiez des verified answers, générez du trafic à forte intention d’achat et proposez une expérience client exceptionnelle. Bénéficiez du livre blanc et d’une démonstration complète de la technologie Yext Search Experience Cloud.

Tech - Par Annie Lichtner - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT