> IoT > Adapter sa stratégie informatique d’aujourd’hui pour préparer l’IoT de demain

Adapter sa stratégie informatique d’aujourd’hui pour préparer l’IoT de demain

IoT - Par Vincent Boulanger - Publié le 23 avril 2015
email

Pourquoi l’homogénéisation de l'infrastructure réseau représente dès aujourd'hui un enjeu stratégique pour s'assurer un avantage concurrentiel dans le monde de demain.

Adapter sa stratégie informatique d’aujourd’hui pour préparer l’IoT de demain

De l’essor des applications à la nomadisation des salariés, en passant par la mise en place d’une relation plus étroite avec la clientèle (grâce aux analyses Big Data), les progrès technologiques sont au cœur des innovations du monde de l’entreprise.

Dès lors, il peut sembler paradoxal que les entreprises consacrent 72 % de leur budget informatique à des opérations de maintenance plutôt qu’à des investissements stratégiques.

Cette contradiction apparente peut s’expliquer de manière simple tout comme elle peut se révéler une opportunité pour les entreprises d’aujourd’hui.

En effet, le rythme effréné des évolutions technologiques met à rude épreuve les sociétés qui passent davantage de temps à combler leur retard plutôt qu’à prendre de l’avance. Face à la complexification croissante des systèmes informatiques, il se pourrait que les entreprises consacrent à l’avenir une part plus importante encore de leurs ressources à des opérations de maintenance, au détriment des investissements dans l’innovation.

Certes, l’informatique permet sans cesse de repousser de nouvelles limites. Mais les entreprises qui réalisent dès aujourd’hui des investissements stratégiques accroissent leurs chances de distancer demain leurs concurrents.

Stimuler la compétitivité

Certaines tendances informatiques révolutionnaires sont plus faciles à identifier que d’autres : l’Internet des Objets fait partie de ces tendances qui promettent d’avoir un impact majeur sur le monde de l’entreprise.

Selon les prévisions de Cisco, le nombre d’appareils connectés aux réseaux des entreprises sera multiplié par dix d’ici 5 à 7 ans, ce qui correspond à la période de renouvellement d’un grand nombre des systèmes informatiques déployés à l’heure actuelle.

D’ici 2020, notre planète devrait compter 50 milliards d’appareils connectés, qui généreront tous des données extrêmement précieuses.

Si cette date peut sembler lointaine, il importe néanmoins que les dirigeants d’entreprises ne sous-estiment pas l’impact de l’Internet des Objets sur leur avenir. Avec des milliards d’appareils connectés, il faut s’attendre à un déferlement massif de données qui apporteront des informations métier à forte valeur ajoutée.

L’exploitation, par les entreprises, et via du Big Data, des données générées par les terminaux est un phénomène inévitable, par ailleurs déjà amorcé.

À titre d’exemple, l’entreprise Nike, bien que n’étant pas spécialisée dans les technologies, utilise d’ores et déjà des appareils prêt-à-porter, tels que la solution FuelBand 3, afin de recueillir des données qu’elle exploite dans le cadre de décisions opérationnelles.

À cela s’ajoute le fait que ce système incite les utilisateurs à communiquer des informations sur les réseaux sociaux, générant ainsi des volumes de données plus importants encore.

En cartographiant les itinéraires de jogging les plus fréquentés dans une ville donnée, Nike peut identifier les lieux les plus propices à un affichage publicitaire, à l’installation d’une nouvelle boutique et peut même décider des horaires d’ouverture de cette boutique afin d’en maximiser la fréquentation.

Bien que puissante et déjà utilisée, cette technologie vient toutefois complexifier le back-office.
Les entreprises devront gérer un nombre plus important d’appareils, eux-mêmes connectés à des zones du réseau de plus en plus étendues, ce qui produira des volumes de données sans précédent.

Afin de tirer pleinement parti de l’Internet des Objets, il faudra garantir la libre circulation de ces informations depuis et en direction des terminaux, de même qu’au sein d’Internet, des applications basées dans le cloud et des services gérés par des tiers et ce, dans un environnement hybride accueillant de multiples partenaires.

L’heure est venue de repenser nos stratégies informatiques afin d’être prêts à suivre le rythme imposé par une croissance exponentielle des données.

Pour accroître leur compétitivité, les entreprises doivent être en mesure de capter et d’analyser de larges volumes d’informations multi-sources afin de réinjecter ensuite rapidement les connaissances ainsi acquises dans les processus opérationnels.

Téléchargez cette ressource

SD-WAN de confiance : guide de mise en œuvre

SD-WAN de confiance : guide de mise en œuvre

Ce livre blanc décrit les différents aspects indispensables pour la mise en place d’une approche SD-WAN sécurisée et de confiance. Ce document s’adresse aux consultants et responsables sécurité des systèmes d’information pour bien comprendre les enjeux du Trusted SD-WAN à l’heure de la transformation numérique des entreprises.

IoT - Par Vincent Boulanger - Publié le 23 avril 2015