> Tech > Et le gagnant est…

Et le gagnant est…

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

La majorité des solutions CDP pour Exchange utilisent l’approche synchrone basée sur l’hôte. Ce type de produit offre généralement le meilleur compromis entre la souplesse de déploiement, la capacité de production et le coût de possession. Après tout, il vous reviendra assurément moins cher d’acheter un logiciel pour protéger vos

Et le gagnant est…

serveurs Exchange que de recourir à une nouvelle architecture SAN servant de cible à la réplication !

Une fois ce point clarifié, le choix d’une solution CDP synchrone basée sur l’hôte impose de considérer certains aspects. Premièrement, définissez clairement vos critères de RTO et RPO, puis déterminez le plus important à vos yeux. Préférez-vous effectuer une restauration très rapide ou perdre moins de données ? Si la vitesse de restauration est déterminante, vous pouvez choisir, comme outil de sauvegarde principal des données, un système qui utilise Microsoft VSS (Volume Shadow Copy Service) ou un mécanisme similaire de copie à un point donné. Le recours à une solution hybride est tout à fait possible.

Par exemple, vous pouvez faire appel à votre utilitaire de sauvegarde favori pour sauvegarder vos données Exchange vers un fichier sur disque, puis employer la solution CDP pour répliquer ce fichier vers un site distant. Cette approche évite nombre de pièges de la réplication directe d’Exchange, mais la granularité du RPO est limitée par l’intervalle sélectionné pour les sauvegardes originales. Néanmoins, pour de nombreuses entreprises, cette approche est supérieure à la conservation des sauvegardes locales sur site. Pour compliquer encore les choses, Microsoft a introduit récemment une version bêta de System Center Data Protection Manager Version 2.0 (DPMv2).

La version originale pourrait être utilisée avec Exchange, mais uniquement si vous souhaitez employer un programme de sauvegarde conventionnel pour déplacer les données ESE (Extensible Storage Engine) vers un fichier de sauvegarde sur disque ; DPM pourra alors répliquer le fichier vers le serveur DPM. DPMv2 peut assurer directement la protection d’Exchange, mais je n’ai pas encore eu la possibilité de tester cette configuration en profondeur. Il est trop tôt pour dire quel fournisseur CDP mettra à jour ses produits vers Exchange 2007, d’autant plus que cette nouvelle mouture d’Exchange inclut sa propre fonction de protection continue des données. Pour l’instant, prenez le temps de comprendre le fonctionnement de cette technologie, car cela vous aidera à avoir sous la main les outils nécessaires en cas de « crevaison ».

 

Téléchargez gratuitement cette ressource

*** SMART DSI *** VERSION NUMÉRIQUE

*** SMART DSI *** VERSION NUMÉRIQUE

Découvrez SMART DSI, la nouvelle revue du Décideur IT en version numérique. Analyses et dossiers experts pour les acteurs de la transformation numérique de l'entreprise, Gagnez en compétences et expertise IT Professionnelle avec le contenu éditorial premium de SMART DSI.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010