> IoT > La révolution freelance : une solution pour la pénurie de talents ?

La révolution freelance : une solution pour la pénurie de talents ?

IoT - Par Sabine Terrey - Publié le 17 octobre 2019
email

Le dynamisme du secteur Tech en France fait face à un manque de compétences. Les entreprises peinent à recruter et 66% se déclarent victimes de la pénurie de talents dans les métiers du numérique …

La révolution freelance : une solution pour la pénurie de talents ?

99% prévoient d’embaucher de nouveaux experts en 2020

La pénurie de compétences serait accentuée par la fuite des talents vers le freelancing et la pluriactivité. Les entreprises doivent s’adapter à cette nouvelle forme d’accès à l’expertise d’autant que 76% font appel à des indépendants pour leurs besoins. Si 70% des entreprises dans le numérique finiront l’année 2019 avec un CA en forte croissance, 99% embaucheront de nouveaux experts en 2020.

Mais, quels sont les freins à la croissance des entreprises ?

  • la difficulté à recruter – 57%

plus d’1/4 mettent entre 3 et 6 mois pour recruter un expert, et ne trouvent en moyenne qu’un profil sur deux besoins ouverts

  • le turnover – 23%

un meilleur suivi de carrière, plus de fidélisation et d’écoute des employés éviteraient le turnover

 

Choix de vie, flexibilité & absence de hiérarchie

67% deviennent freelance par choix de vie et rejet du salariat, pour la flexibilité, la liberté et l’absence de hiérarchie. Alors, qu’est-ce qui attire au final les freelances ?

  • le contenu et les tâches de la mission – 73%
  • le Taux Journalier Moyen – 50%
  • le challenge de la mission – 42%

Selon 58% des freelances, la législation française doit évoluer en proposant un 3e statut intermédiaire pour les slashers. La pluriactivité serait une bonne solution contre la pénurie de talents.

 

Le top 5 des expertises recherchées

Dans le top 5 des expertises les plus recherchées, citons les experts :

  • du cycle de vie des applications
  • de la gestion du SI
  • du management de projets
  • en conseil métier
  • en Business Intelligence

Les entreprises travaillent avec des freelances, à hauteur de :

  • 47% de temps en temps
  • 11% de plus en plus
  • 18% car cela fait partie de leur ADN

Toutefois, 7% ne souhaitent pas travailler avec des freelances, 6% y songent prochainement et 4% ne sont pas encore prêtes.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité du Télétravail Top 5 IT Expert

Sécurité du Télétravail Top 5 IT Expert

Avec le recours généralisé au télétravail, les entreprises ont ouvert davantage leur SI. En dépit des précautions prises, elles ont mécaniquement élargi leur surface d’exposition aux risques. Découvrez 5 axes à ne pas négliger dans ce Top 5 Sécurité du Télétravail.

Freelancing ou slashing ?

Le salariat ne ferait plus rêver les français, voulant travailler pour des projets qui ont du sens et qui répondent à leurs valeurs !

  • 41% des freelances préfèrent travailler en collectif avec d’autres freelances
  • 38% pour des TPE/PME
  • 19% pour des grands comptes
  • 13% pour des startups
  • 10% pour des ETI.

Ils aiment travailler de chez eux (40%) ou en digital nomad (34%) plutôt que chez le client. Les entreprises doivent faire des efforts pour accueillir au mieux les indépendants et les intégrer sur place ou à distance aux projets d’équipe.

Alors, freelancing pour les professionnels du numérique, ou slashing, autrement dit la pluriactivité ? Certains deviennent freelances pour mener une 2ème activité, pour d’autres, la pluriactivité est une solution pour réduire la pénurie de compétences.

 

Les compétences d’ici 2030 …

Voici les 5 expertises qui vont prendre de l’ampleur d’ici 2030

  • la data science
  • l’IA
  • la cyber-sécurité
  • la blockchain
  • le marketing prédictif

Accélérer la mutation managériale en interne et s’ouvrir à des compétences externes est une priorité pour rester dans la course à l’innovation.

L’entreprise étendue, les équipes hybrides de ressources internes et externes, le transfert de compétences deviendraient donc les clés des projets futurs ?

 

Source Groupe INOP’S – Baromètre de l’expertise du numérique – 215 entreprises du numérique et + de 1 000 freelances

IoT - Par Sabine Terrey - Publié le 17 octobre 2019