> Mobilité > La téléphonie avec Microsoft Lync

La téléphonie avec Microsoft Lync

Mobilité - Par Christophe Leroux - Publié le 11 octobre 2011
email

Nous avons évoqué dans les précédents dossiers une première liste de nouveautés et changements apportés par Lync Server 2010, nouvelle version du logiciel de Microsoft dédié aux communications temps réel et autrefois appelé Office Communication Server (OCS).

Nous avions parlé consolidation, virtualisation, déploiement et haute disponibilité : que des sujets portant sur l’infrastructure du produit.

Aujourd’hui, nous allons aborder les fonctions liées à la téléphonie.

Ce dossier est issu de notre publication Exchange Magazine (01/11). Pour consulter les schémas et illustrations associés, rendez-vous dans le club abonnés.

La téléphonie avec Microsoft Lync


Dès que vous souhaitez connecter votre infrastructure Lync Server 2010 à la téléphonie que ce soit vers un autre système de téléphonie interne à l’entreprise ou en dehors de votre entreprise, il faut installer un ou plusieurs rôles Mediation. Avec les versions précédentes, le rôle Mediation devait être installé sur une machine dédiée. De plus, toutes les communications voix entrantes et sortantes de l’infrastructure OCS devaient traverser le rôle Médiation.

Avec Lync Server 2010, le rôle Mediation reste nécessaire pour établir les communications externes au système Lync Server, mais il n’est plus utile de dédier des serveurs pour cela car le rôle Mediation peut être installé sur les mêmes serveurs que ceux du Pool ; dédier une machine reste possible mais est devenu optionnel.

Autre changement : si vous ne connectez pas votre système Lync Server sur un IPBX ou au travers d’un SIP Trunking avec un opérateur, vous devez intercaler une passerelle ayant pour but de convertir l’analogique (monde externe) en numérique (monde Lync). Sous OCS, une passerelle devait être dédiée à un et un seul serveur de Mediation et vice-versa. Mais avec Lync Server 2010, plusieurs passerelles peuvent être partagées par un ou plusieurs serveurs de Mediation.

Les deux optimisations évoquées ci-dessus sont possibles grâce à la fonction Media Bypass. Deux types de flux traversent le serveur de Mediation : la signalisation et la voix. La grande majorité de la puissance du Mediation est consommé par le flux voix. Pour diminuer cette consommation et ainsi pouvoir colocaliser le Mediation sur le pool ou partager le Mediation entre plusieurs passerelles, les développeurs ont modifié le chemin emprunté par la voix sous Lync Server 2010. Par exemple, quand la passerelle est certifiée pour Lync ou qu’un IPBX supporte le Media Bypass, le client Lync pourra se connecter directement sur la passerelle ou l’IPBX pour les échanges de voix avec le monde extérieur tout en maintenant une communication avec le serveur de Mediation pour la partie signalisation. De même, quand un utilisateur Lync souhaite joindre une personne de l’entreprise ne disposant que d’un téléphone analogique, le flux voix passera directement de Lync vers l’IPBX si ce dernier le supporte.

Non seulement, le Media Bypass permet une économie matérielle en déchargeant les serveurs de Mediation, mais permet également d’améliorer la qualité audio en limitant le nombre d’équipements que le protocole véhiculant le son doit franchir pour relier les interlocuteurs.
 

Téléchargez gratuitement cette ressource

SMART DSI : La Nouvelle Revue du Décideur IT !

SMART DSI : La Nouvelle Revue du Décideur IT !

Actualités, Chroniques et Dossiers exclusifs pour les Décideurs et Professionnels IT. Vos ressources essentiels pour comprendre les enjeux, évaluer les perspectives et conduire la transformation numérique de l'entreprise. Découvrez en exclusivité une édition complète de la nouvelle revue SMART DSI.

Mobilité - Par Christophe Leroux - Publié le 11 octobre 2011