> IoT > Le rôle clé du Directeur Administratif et Financier dans la réussite de la transformation digitale

Le rôle clé du Directeur Administratif et Financier dans la réussite de la transformation digitale

IoT - Par Sabine Terrey - Publié le 25 octobre 2022
email

Analysons la perception de la fonction Finance par les responsables et directeurs de directions administratives et financières.

Le rôle clé du Directeur Administratif et Financier dans la réussite de la transformation digitale

Comment perçoivent-ils leur rôle dans le développement du chiffre d’affaires et dans la conduite de la transformation digitale ? Quel est leur regard sur le rôle que doit jouer la technologie dans l’exercice des tâches quotidiennes ? Autant de réflexions …

Un rôle incontournable

Quand 71% des DAF pensent jouer un rôle incontournable dans la transformation digitale de leur entreprise, 33% perçoivent leur fonction comme essentielle.

Plus de la moitié ont le sentiment d’avoir développé et acquis de nouvelles compétences : Grandes entreprises – 57% / Secteur des services – 62%.

Leur travail est valorisé par les dirigeants – 91% et par les salariés – 87%. Enfin, selon 81%, leur rôle est central en situation de crise.

Charge de travail & Stress

Toutefois, un DAF sur deux éprouve du stress au travail (58% dans le secteur des services et 63% dans les grandes entreprises).

Ce stress s’explique par une charge de travail trop importante – 81%, par le sentiment de devoir réaliser au quotidien des tâches chronophages, répétitives et à faible valeur ajoutée.

Téléchargez cette ressource

TOP 5 des Services Managés

TOP 5 des Services Managés

Comment capitaliser sur son existant tout en bénéficiant, dès à présent, des promesses de flexibilité et de scalabilité du cloud ? Découvrez les bonnes pratiques pour répondre aux défis de simplification du Cloud dans ce nouveau TOP 5.

Automatisation

L’automatisation possible par l’innovation technologique est une opportunité pour leur fonction, notamment dans le secteur industriel – 49% et dans les grandes entreprises – 48%.

Les solutions d’automatisation libéreraient du temps pour :

  • effectuer des tâches à valeur ajoutée – 85%,
  • améliorer leur employabilité grâce à la formation
  • réduire le risque d’erreur humaine
  • mieux gérer l’écosystème de l’entreprise.

Côté RH, pour 59%, ce gain de temps leur permettrait de se consacrer davantage à la fidélisation et au recrutement des talents (51%).

Un accompagnement au changement

L’accompagnement est la condition de l’appropriation des solutions technologiques. Ce besoin suppose la mise en place de groupes de travail pour identifier les besoins des salariés – 88%, pour la diffusion aux salariés d’explications claires des bénéfices -87%, et la mise en place de formation – 89%.

 

Source Etude Esker& OpinionWay – L’évolution de la fonction finance en entreprise » – 334 directeurs ou responsables des affaires financières d’entreprises de 50 salariés et plus – France – Du 18 juillet au 5 août 2022.

 

IoT - Par Sabine Terrey - Publié le 25 octobre 2022