> IoT > Les humains & l’intelligence artificielle en 2030

Les humains & l’intelligence artificielle en 2030

IoT - Par Sabine Terrey - Publié le 27 janvier 2020
email

Est-ce que les humains et l’IA coexisteront en 2030 ? Près de la moitié des entreprises françaises en sont persuadées ….. Désormais, cette technologie est perçue comme une opportunité d’optimiser les forces

Les humains & l’intelligence artificielle en 2030

Les entreprises françaises teste l’IA et le machine learning

Les  humains et l’IA exécuteront des tâches optimisées en fonction des forces respectives. En France,  50% des entreprises testent déjà l’utilisation de technologies d’intelligence artificielle (IA) ou de Machine Learning (ML), et près de 27% utilisent déjà ces technologies dans certaines Business Units de l’entreprise.

« Les entreprises françaises ont bien compris qu’elles avaient tout intérêt à investir massivement dans les technologies disruptives, telles que l’IA et le ML. Elles ont bien identifié les obstacles au bon déploiement de ces projets et les investissements à réaliser pour pérenniser ces initiatives » selon Stéphane Rion, Senior Deep Learning Scientist chez Teradata.

Au niveau mondial, les organisations pensent que l’IA sera intégrée à l’être humain, d’où une amélioration rapide des capacités humaines.

Téléchargez gratuitement cette ressource

5 clés de supervision Multi Cloud

5 clés de supervision Multi Cloud

A l’heure du Software Defined Everything (SDx) la conception et l’exploitation de logiciels sont plus complexes que jamais, ce nouvel eBook décrit les éléments clés à prendre en compte lors de la transition vers les technologies, les plates-formes et les éléments logiciels modernes afin de tirer tout le potentiel des solutions Multi cloud d'entreprise.

Financement & compétences

Les freins à l’IA existent. Quels sont-ils ? En France, on note d’ores et déjà plusieurs points :

  • le manque de financement – 43%
  • les projets sont-ils réellement en phase avec les besoins de l’organisation – 43%
  • le manque de compétences en interne – 40%.

Les investissements identifiés qui vont accélérer ces initiatives, sont les suivants :

  • la sécurité IT – 58%
  • l’infrastructure IT – 54%
  • l’analytique – 46%

Quant aux investissements dans les compétences et les talents, on remarque un certain retard puisqu’ils n’arrivent qu’en 6ème position.

Source Etude mondiale Teradata & Vanson Bourne Adapt or Perish: The New Reality in a Hyper-Digitized World

IoT - Par Sabine Terrey - Publié le 27 janvier 2020

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT