> Mobilité > L’innovation dicte l’évolution des modes de paiement

L’innovation dicte l’évolution des modes de paiement

Mobilité - Par Tristan Karache - Publié le 26 août 2015
email

Cognizant, VocaLink et le Financial Services Club ont réalisé une étude qui démontre que le secteur des paiements est en pleine révolution.

L’innovation dicte l’évolution des modes de paiement

 

Cette étude internationale, réalisée auprès de 300 établissements bancaires et financiers, met en avant la prise en compte de l’innovation comme facteur clé pour les professionnels du secteur. Intitulé « The Changing Face of Payments: A Review of Current Payments Infrastructures and Implications for the Future », ce quatrième rapport annuel permet de discerner quelques grandes tendances.

Ainsi pour 90%, les terminaux mobiles seront d’ici cinq ans les appareils les plus utilisés pour réaliser des paiements de personne à personne ou de personne à entreprise. En effet, avec la démocratisation des porte-monnaie électroniques et le changement des habitudes de consommation impulsé par de grosses compagnies, les fonctionnalités sont en constante évolution comme le prouve l’exemple d’Apple Pay. Une influence remarquée puisque pour 39% des sondés Apple et Google devraient dominer l’univers des paiements mobiles pour les 5 prochaines années.

D’autres phénomènes sont présentés par l’étude comme l’adoption, notamment au sein des infrastructures de back-office, de plus en plus massive de la crypto-monnaie et de la technologie blockchain ou encore la possibilité nouvelle d’emprunter de l’argent numériquement à l’image de l’entreprise Prêt Union. Cependant, la régulation et l’utilisation des crypto-monnaies et de Bitcoin devraient constituer une problématique pour les différents professionnels et organismes de régulation des paiements en 2015 étant donné la vitesse à laquelle ces technologies sont devenues de véritables concurrents aux acteurs du secteur.

Autre donnée intéressante, la régulation n’est plus considérée comme un frein à l’innovation. Les personnes interrogées ont accordé la même importance à ces deux facteurs pour le développement à court terme soit 32 % et 33 % respectivement pour les banques, et 34 % pour les personnes issues de secteurs non bancaires. Sur le long terme, l’innovation semble beaucoup plus importante du fait de la concurrence, des opportunités de marché et d’un besoin de plus en plus marqué de solutions agiles permettant de raccourcir les délais de mise sur le marché. En effet, 29 %  ont rangé l’innovation au rang des priorités, contre 17 % pour la régulation.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365

Sécurité Office 365

Si l’e-mail est redevenu le talon d’Achille de la sécurité, le problème se complexifie avec Office 365 et sa multiplicité d’accès aux courriers et données de l’entreprise. Voici comment répondre aux défis de contrôle, de visibilité et de sérénité en renforçant la sécurité de la messagerie.

Mobilité - Par Tristan Karache - Publié le 26 août 2015