> IoT > L’Intelligence Artificielle Générative oscille entre scepticisme et enthousiasme

L’Intelligence Artificielle Générative oscille entre scepticisme et enthousiasme

IoT - Par Sabine Terrey - Publié le 09 novembre 2023
email

Si les entreprises perçoivent l'IA générative avec un mélange de scepticisme et d'enthousiasme, beaucoup renforcent les investissements en cybersécurité.

L’Intelligence Artificielle Générative oscille entre scepticisme et enthousiasme

L’industrie de la santé en première ligne !

Les entreprises ayant subi une violation de données de plus d’un million de dollars ont augmenté, de 27 % à 36 %.  L’industrie de la santé est la plus touchée.

Si le coût moyen mondial d’une cyberattaque préjudiciable est de 4,4 millions de dollars, ce coût atteint 5,3 millions de dollars dans la santé.

L’essor de la GenAI

L’Intelligence Artificielle générative – GenAI – préoccupe car elle peut aider à créer des compromissions d’emails commerciaux avancées à grande échelle.

  • Selon 52 % la GenAI pourrait entraîner des cyberattaques catastrophiques au cours des 12 prochains mois. 

Mais, les dirigeants d’entreprise et de technologie sont enthousiastes !

  • 77 % sont d’accord avec l’affirmation selon laquelle « la GenAI aidera notre organisation à développer de nouvelles activités dans les trois prochaines années »
  • 75 % sont d’accord avec l’affirmation selon laquelle « les processus pilotés par la GenAI au sein d’une organisation augmenteront la productivité des employés au cours des 12 prochains mois ».  

Enfin, la GenAI est vue comme une révolution en matière de défense cyber : 69 % des entreprises françaises projetant son adoption

Les « Gardiens de la Confiance Numérique » 

Des améliorations en matière de cybersécurité sont nécessaires. Moins d’un tiers des organisations mettent en œuvre régulièrement les pratiques liées à la cybersécurité. 

PwC a développé un indice identifiant les organisations dont les équipes de cybersécurité mettent en œuvre régulièrement des pratiques de pointe en matière de cybersécurité :

Mais 5 % seulement montrent une mise en œuvre constante de 10 pratiques de cybersécurité défensives et axées sur la croissance, ils sont nommés les « Gardiens de la Confiance Numérique ». 

Des investissements en cybersécurité renforcés

Selon les dirigeants d’entreprises et de technologie, le numérique et la technologie sont en tête des risques pour atténuation au cours des 12 prochains mois.

En France, 60 % des organisations soulignent la modernisation de la technologie cyber comme principal investissement, surpassant la moyenne mondiale de 49 %.

 Top 3 des principales menaces liées à la cybersécurité :

  • les menaces liées au cloud
  • les attaques contre les appareils connectés
  • et les opérations de piratage et de fuite de données

Mais plus d’un tiers des entreprises n’ont pas encore mis en place d’efforts de gestion des risques.

Seulement 2 % améliorent les aspects de la résilience en cybersécurité. Enfin, plus de 40 % des dirigeants ne comprennent pas les risques cybernétiques des technologies émergentes : outils d’environnement virtuel, GenAI, blockchain d’entreprise, informatique quantique et réalité virtuelle/augmentée

Source Edition 2024 de l’étude annuelle Global Digital Trust Insights du cabinet de conseil et d’audit PwC auprès de 3 800 dirigeants d’entreprises dans 71 pays

Téléchargez cette ressource

Guide de Sécurité IA et IoT

Guide de Sécurité IA et IoT

Compte tenu de l'ampleur des changements que l'IA est susceptible d'entraîner, les organisations doivent élaborer une stratégie pour se préparer à adopter et à sécuriser l'IA. Découvrez dans ce Livre blanc Kaspersky quatre stratégies efficaces pour sécuriser l'IA et l'IoT.

IoT - Par Sabine Terrey - Publié le 09 novembre 2023