> Enjeux IT > Zero Trust : le nouveau pilier de la sécurité !

Zero Trust : le nouveau pilier de la sécurité !

Enjeux IT - Par Sabine Terrey - Publié le 06 septembre 2021
email

On note une hausse des budgets de sécurité Zero Trust pour s’adapter aux nouveaux environnements Voyons comment le nouveau monde du travail accélère l’adoption de l’approche Zero Trust…

Zero Trust : le nouveau pilier de la sécurité !

Le constat est là :  on note un investissement massif dans le modèle Zero Trust. Réponses de plus 600 leaders mondiaux de la sécurité sur les initiatives en matière de sécurité informatique … En complément du firewall, place à l’identité numérique de la personne avec une authentification forte !

Finance, Santé et Industrie du Logiciel

L’importance du modèle Zero Trust s’est imposé dans le politiques de sécurité :les services financiers, les professionnels de la santé et l’industrie du logiciel ont enregistré les de trsè progressions dans ce domaine.

  • Augmentation de la compréhension d’une nécessaire mise en œuvre de l’approche Zero Trust – 78%
  • Initiative Zero Trust lancée pour 90% (41% l’année dernière)

En 2021, la région EMEA est la plus mature pour l’adoption du Zero Trust : 90% ont mis en œuvre cette stratégie, ou prévoient de le faire dans les mois à venir.

Les organisations européennes ont augmenté leurs budgets Zero Trust en 2021.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : Le Guide IT Expert

Protection des Données : Le Guide IT Expert

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Les 4 défis Zero Trust

Pour les entreprises européennes, les plus grands défis pour les entreprises européennes dans l’adoption d’une infrastructure Zero Trust concernent

  • Les problèmes de coûts – 26%
  • Les lacunes technologiques – 22%
  • L’adhésion des parties prenantes – 19%
  • La sensibilisation aux solutions – 15%

 

« Pour éviter d’être la prochaine victime d’une attaque, les organisations s’orientent vers une posture de sécurité plus robuste et plus complète, centrée sur le principe de la confiance zéro (Zero Trust) : “ne jamais faire confiance, toujours vérifier” selon Nicolas Petroussenko, Country Manager d’Okta

 

Place à la biométrie

La biométrie progresse, même si les entreprises utilisent encore des facteurs d’authentification faible :  paire Login/Mot de passe (95%) et sur des questions de sécurité (68%).

L’Europe avance et met en œuvre des facteurs de sécurité plus avancés

  • Biométrie

56% (43% Monde) et 56% dans les services financiers

  • Dispositifs à mots de passe uniques (OTP)
  • Notifications push

 

« En adoptant des technologies sans mot de passe telles que la biométrie et les facteurs d’authentification contextuels, les entreprises peuvent renforcer la sécurité et lutter plus efficacement contre les usurpations d’identités responsables de plus 60% des cyber-attaques réussies”.

 

 

Source Okta & Pulse – 600 décideurs – Rapport State of Zero Trust Security 2021

 

Enjeux IT - Par Sabine Terrey - Publié le 06 septembre 2021