> Cloud > 2023 ou la fin du Cloud …

2023 ou la fin du Cloud …

Cloud - Par Sabine Terrey - Publié le 21 juin 2018
email

Aujourd’hui, si la plupart des entreprises ont une stratégie Cloud bien ancrée, et si le recours à cette technologie, qu’il s’agisse du Cloud public, privé, hybride s’est effectivement bien généralisé, qu’en est-il du futur ? Peut-on d’ores et déjà parler de l’obsolescence programmée du mot Cloud ?

2023 ou la fin du Cloud …

Une stratégie d’investissement

La France affiche un niveau de maturité supérieur à ses voisins européens avec

  • 8 entreprises sur 10 qui ont une stratégie Cloud !

 

Le Cloud est reconnu essentiel et on note d’ores et déjà que

  • 50% des applications et données sont dans le Cloud

 

De plus, 1 entreprise française sur 2 a opté pour un plan « cloud »  aligné avec les objectifs business (36% Royaume Uni – 39% Allemagne). En France, la priorité est donnée au SaaS (61%)

 

Les dirigeants et les enjeux Cloud

Si le Cloud progresse vite, les décideurs IT français partagent parfaitement les enjeux avec leur direction. Meilleure compréhension, investissements, réduction des coûts, productivité sont les mots qui martèlent les business.

 

Et, c’est ainsi que les indicateurs progressent nettement :

 

  • les dirigeants comprennent mieux le concept et les enjeux du cloud – 48%

contre 38% Royaume Uni et 35% Allemagne

  • le recours au Cloud améliore la productivité (46%) et réduit les dépenses IT (37%)
  • La capacité du Cloud réinvente le business model des entreprises pour 30%

Téléchargez gratuitement cette ressource

6 Questions stratégiques avant de passer à Office 365

6 Questions stratégiques avant de passer à Office 365

Migrer une partie des services d’un système d’information vers Office 365 s’inscrit dans une démarche plutôt moderne. Mais elle va impliquer un certain nombre de changements majeurs qui bien souvent ne sont pas pris en compte lors de la décision d’acquisition du service, découvrez nos 6 recommandations clés !

La fin du Cloud ?

Qu’en est-il du destin du mot « cloud » lui-même ?

  • Pas de doute, en France certains décideurs français voient le terme disparaître dès 2023 (33%)
  • D’autres pensent que le mot va perdurer (47%)

 

Toutefois, ils sont tous d’accord sur un point : le Cloud sera tellement intégré dans le quotidien qu’on ne le nommera même plus.

 

Source Citrix/Censuswide – 1000 décideurs IT France, Royaume-Uni, Allemagne, Pays-Bas

Cloud - Par Sabine Terrey - Publié le 21 juin 2018