> Data > L’analyse décisionnelle avec SharePoint

L’analyse décisionnelle avec SharePoint

Data - Par Joshua Hoffman - Publié le 23 février 2012
email

Intégrez des données de sources hétérogènes dans des tableaux de bord stratégiques proposant des visualisations enrichies et gagnez en interactivité et en automatisation du workflow.

Ce dossier est issu de notre publication IT Pro Magazine (07/11). Pour consulter les schémas et illustrations associés, rendez-vous dans le club abonnés.

Nous sommes rentrés dans l’ère de la prise de décisions axée sur les données. Des infrastructures de données robustes aident les entreprises à collecter des volumes illimités de données à partir d’une myriade de sources. Ces infrastructures peuvent ensuite intégrer et analyser les données en question, pour des décisions stratégiques intelligentes s’appuyant sur des informations concrètes.

Certes, un puissant système back-end de données tel que Microsoft SQL Server est essentiel, mais une couche de présentation riche l’est tout autant, car elle met l’information au service d’un processus de prise de décision. Vous souhaitez mettre en œuvre cette capacité d’analyse décisionnelle ou BI (Business Intelligence) avec un maximum d’efficacité. L’objectif est de rendre les utilisateurs maîtres de leur processus, par une exploitation des ressources de présentation et de collaboration existant dans votre infrastructure informatique.

SharePoint 2010 peut vous aider à fournir des solutions BI enrichies directement aux spécialistes de la connaissance dans votre structure. En mettant à profit des outils faciles d’utilisation dans un environnement familier, SharePoint 2010 contribue à la mise en place d’une fonctionnalité d’analyse décisionnelle en libre-service avec, à la clé, des utilisateurs plus autonomes et des coûts en baisse pour le département informatique.

Dans le cadre de cette infrastructure d’analyse décisionnelle, les tableaux de bord opérationnels (dashboard) SharePoint 2010 et PerformancePoint Services constituent de puissants outils au service de la prise de décision. Les tableaux de bord opérationnels SharePoint intègrent des données de sources hétérogènes dans des tableaux de bord stratégiques (scorecard), rehaussent ces derniers au moyen de visualisations de données riches et garantissent une interactivité poussée, ainsi qu’une automatisation du workflow.

L’information et l’intelligence

La première étape pour rendre les utilisateurs plus autonomes dans la prise de décisions axées sur les données constitue un véritable challenge technique. En effet, il faut déterminer avec soin les types d’informations les plus critiques à présenter à vos décideurs.

Lesquelles parmi vos données métier fusionnées sont réellement pertinentes pour l’analyse décisionnelle ? Quelles informations les utilisateurs peuvent-ils véritablement exploiter lors de la prise de décisions ? Il peut s’agir des données de vente, des informations concernant les performances au travail, la satisfaction des clients, la chaîne logistique, etc. Cette approche peut aussi recouper de nombreuses variables transversales, notamment les données de vente par région, le stock par fournisseur, et bien d’autres informations.

Ces mesures critiques sont appelées indicateurs de performances clés ou KPI (Key Performance Indicator). Ils représentent les données statistiques mises en place pour mesurer le niveau de réussite. Il est crucial pour vous, votre personnel informatique et les décideurs de travailler de concert afin de déterminer les KPI appropriés. En fait, il est vital que vos spécialistes de la connaissance disposent des meilleures données d’analyse décisionnelle pour prendre les bonnes décisions.
 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Cybermenaces 2020 & Tendances 2021

Cybermenaces 2020 & Tendances 2021

Fondé sur les données recueillies par plus de 100 000 terminaux dans le monde, ce rapport Acronis exclusif détail les principales tendances à surveiller en termes de cybersécurité pour l'année 2021 et les meilleures recommandations pour rester protégé.

Data - Par Joshua Hoffman - Publié le 23 février 2012