> Data > Business Intelligence : les 10 grandes tendances en 2019

Business Intelligence : les 10 grandes tendances en 2019

Data - Par Sabine Terrey - Publié le 15 janvier 2019
email

Quelles tendances et technologies façonneront le secteur de la Business Intelligence en 2019 ? Une approche moderne de la BI exploite indéniablement le potentiel des données. Décryptage.

Business Intelligence : les 10 grandes tendances en 2019

Une Intelligence Artificielle transparente

Compréhension des données, automatisation de la prise de décisions mais aussi fiabilité des recommandations…L’essor d’une IA capable de présenter les modèles de machine learning de manière transparente est essentiel. Des modèles plus transparents et une documentation ou un historique sont attendus pour augmenter la confiance.

Le langage naturel pour humaniser les données

Les fournisseurs de solutions BI intègrent le langage naturel, qui évolue sans cesse, aux plates-formes, pour des interfaces et visualisations plus naturelles. Il faut comprendre l’intention de l’utilisateur et faire progresser le dialogue : ainsi, interagir avec une visualisation permet d’approfondir les analyses !

La contextualisation des données

Des fonctionnalités analytiques mobiles et intégrées, des extensions de tableau de bord et des API sont proposées : les analyses intégrées placent les données et informations au cœur des workflows, les extensions de tableau de bord permettent d’accéder à des systèmes externes, et les analyses mobiles permettent l’accès aux données.

L’aspect social

Le mouvement Data for good prend de l’ampleur. Grâce à la flexibilité du cloud computing, les ONG et organisations à but non lucratif développent des environnements de données élaborés. Création de plates-formes dédiées au partage, collaboration entre associations, dialogue pour renforcer la confiance … le mouvement Data for good révèle le potentiel altruiste du partage de données.

Les codes de déontologie

Règlementations, confidentialité, partage des données personnelles… certaines professions sont déjà régies par un code de déontologie, et une réflexion pour ces principes aux pratiques analytiques est en cours. Selon le Gartner,

« le nombre de CDO pour qui la déontologie fait partie de leurs responsabilités a augmenté de 10 points entre 2016 et 2017 ». Click To Tweet

De plus selon Accenture, « les processus de gouvernance doivent être robustes, connus de tous et régulièrement passés en revue » pour s’adapter à la croissance et aux évolutions de l’entreprise.

Téléchargez gratuitement cette ressource

SMART DSI : La Nouvelle Revue du Décideur IT !

SMART DSI : La Nouvelle Revue du Décideur IT !

Actualités, Chroniques et Dossiers exclusifs pour les Décideurs et Professionnels IT. Vos ressources essentiels pour comprendre les enjeux, évaluer les perspectives et conduire la transformation numérique de l'entreprise. Découvrez en exclusivité une édition complète de la nouvelle revue SMART DSI.

Les plates-formes BI modernes

La gestion de données est primordiale et les processus de curation de données (capture, nettoyage, définition et harmonisation de données disparates) convergent avec les plates-formes BI pour une gouvernance adaptée.

Le nouveau langage des entreprises

La visualisation de données est clé : la mise en récit pour communiquer le cheminement suivi, évolue avec la culture analytique. Cette approche participative partage les responsabilités entre le créateur d’un tableau de bord et le public, facilite les discussions, la communication et la mise en pratique de nouvelles idées.

L’adoption de l’analytique

Pour générer un impact sur les activités, les équipes de direction doivent mesurer la manière dont la plate-forme BI est utilisée Click To Tweet

des communautés internes d’utilisateurs peuvent booster l’engagement.

Démocratie des données & data scientist

Les data scientists doivent posséder des connaissances en machine learning, en statistiques avancées et participent à l’application des résultats aux problématiques métier. Ils communiquent avec la  direction et collaborent avec les utilisateurs.

Migration de données dans le cloud pour une BI moderne

Quel emplacement de stockage des données ? La migration vers le cloud offre flexibilité, scalabilité, et coût total de possession réduit. Le cloud permet également de capturer et d’intégrer facilement différents types de données. Selon Josh Parenteau, directeur de la veille stratégique chez Tableau, « la migration vers le cloud booste l’agilité et offre de nouvelles possibilités d’application de la BI et de l’analytique, ce qui contribue aux efforts de modernisation. »

Source Tableau Software

 

Data - Par Sabine Terrey - Publié le 15 janvier 2019