> Data > Stockage autonome, Evolutivité & Gestion intelligente, Pure Storage offre de nouvelles perspectives aux entreprises

Stockage autonome, Evolutivité & Gestion intelligente, Pure Storage offre de nouvelles perspectives aux entreprises

Data - Par Sabine Terrey - Publié le 01 octobre 2021
email

Pure Storage entend transformer le quotidien des responsables IT et faire tomber les barrières du stockage traditionnel en offrant plus d’agilité et de simplicité au sein des infrastructures.

Stockage autonome, Evolutivité & Gestion intelligente, Pure Storage offre de nouvelles perspectives aux entreprises

Pure Fusion, flexibilité et agilité sans limite

Un modèle de cloud assurant le provisionnement, la gestion et la mise à l’échelle du stockage d’entreprise, est-ce possible ? Oui, avec Pure Fusion.

Mais, c’est quoi plus précisément ? C’est une plateforme de stockage autonome en libre-service, automatisée, alliant stockage, agilité et l’évolutivité du cloud.

Le tout, avec un plan de gestion SaaS qui rassemble les baies de stockage en zones de disponibilité et automatise les tâches complexes

Pure Fusion unifie les baies et optimise les pools de stockage à la volée pour profiter de la simplicité du cloud, avec une consommation à la demande. « Aujourd’hui, les entreprises veulent tout : accélérer le développement de leurs applications sans sacrifier leurs performances, leur disponibilité et leur sécurité. Le lancement de Pure Fusion répond parfaitement à ce besoin. En un mot : Pure a créé ce que les services informatiques nouvelle génération souhaitaient. » — Scott Sinclair, Analyste, Enterprise Strategy Group.

Téléchargez gratuitement cette ressource

IA : Quels scénarios prioriser ?

IA : Quels scénarios prioriser ?

L’intelligence artificielle (IA) est passée de la science-fiction au monde réel, mais quels sont les scénarios à prioriser pour exploiter tout le potentiel de l’IA en entreprise ? découvrez les meilleures approches pour y parvenir, dans ce rapport « The Economist - Intelligence Unit » parrainé par Microsoft.

Portworx Data Services, base de données as-a-service pour Kubernetes

Pure Storage ne s’arrête pas là et révolutionne l’approche des données avec Portworx Data Services qui assure une expérience d’exploitation homogène pour Kubernetes et simplifie les opérations de gestion.

En effet, face à la complexité de gestion des applications modernes, de services de données, du nombre d’instances, des environnements de test, développement et production, des exigences de performances, haute disponibilité, protection des données, Portworx Data Services dévoile une gestion DBaaS automatisée. « En tant que leader sur le marché de la gestion de données pour Kubernetes, nous avons posé les bases qui permettent à nos clients de déployer des applications « stateful » sur Kubernetes, simplement et en toute confiance. Portworx Data Services constitue l’étape suivante. Désormais, non contents de proposer aux équipes informatiques les outils dont elles ont besoin pour exploiter des services de données en production, nous proposons ces services de données eux-mêmes en mode « as-a-service ». Nos clients peuvent ainsi se concentrer sur l’innovation. » souligne Murli Thirumale, vice-président et directeur général, unité Cloud Native, Pure Storage.

Alors, s’il fallait retenir quatre points clés ?

  • Une architecture de référence pour le stockage et la gestion des données Kubernetes
  • Une gamme de services de données très large

Des solutions pour les charges de travail SQL, NoSQL, de recherche, de streaming …

  • Une exécution simplifiée des services de données sur Kubernetes

Prise en en charge automatique des fonctions de sauvegarde et de restauration, haute disponibilité, reprise après sinistre, sécurité, gestion automatisée de la capacité et de migration

  • Une expérience d’exploitation cohérente dans tous les environnements 

 

Avec ses dernières annonces, pas de doute, Pure Storage rapproche les opérations d’infrastructure et les applications pour répondre aux défis et exigences de l’entreprise moderne.

 

 

 

 

Data - Par Sabine Terrey - Publié le 01 octobre 2021