> Data > L’utilisation des données pour survivre !

L’utilisation des données pour survivre !

Data - Par Sabine Terrey - Publié le 18 janvier 2021
email

Si les entreprises utilisent intensivement les données, les consommateurs sont bien plus prudents … La pandémie bouleverse décidément les façons de penser et d’agir, notamment le rapport aux données.

L’utilisation des données pour survivre !

Mieux gérer les affaires

Le Covid-19 accélère l’utilisation des données dans les opérations (79 % France, 77 % Royaume-Uni, 64% Allemagne).

Collecter et exploiter les données est propice à l’innovation (82% France), et visualiser les données en temps réel permet de prendre de meilleures décisions (92% France – 90% Europe).

Les données permettent aussi d’élaborer des projections, pour

  • Renforcer et soutenir le développement de l’entreprise
  • Améliorer le support IT
  • Gérer et organiser le retour au bureau en toute sécurité

Selon Frederik Maris, vice-président EMEA de Splunk « L’élaboration d’une stratégie de données soigneusement alignée sur les objectifs commerciaux peut améliorer la qualité de la prise de décision au sein d’une entreprise. »

 

Un actif stratégique

Aujourd’hui, les données sont perçues comme un actif stratégique pour la planification et la prise de décision. Les entreprises utilisent les données, plus spécifiquement, pour :

  • superviser régulièrement les indicateurs de performance de l’entreprise
  • examiner les données des clients plus étroitement
  • exploiter pour analyser les tendances et informer les nouveaux développements commerciaux

Téléchargez gratuitement cette ressource

TOP 5 Sécurité Office 365 : Sauvegarde des données et des identités

TOP 5 Sécurité Office 365 : Sauvegarde des données et des identités

Découvrez dans ce Guide iTPro, les bonnes pratiques et solutions technologiques pour sauvegarder et sécuriser les données et les identités Microsoft Office 365. Ce nouveau guide pratique et opérationnel a été réalisé par les experts DIB France.

La disponibilité de l’infrastructure face aux crises de confiance

Si la fonction IT doit utiliser les données pour veiller à la disponibilité de l’infrastructure (notamment pour le télétravail), les niveaux de confiance associés à la résilience de l’infrastructure chutent …

  • Manque de confiance (France) dans l’infrastructure IT pendant la pandémie (21% contre 7 % seulement auparavant)
  • Chute de 24 points au Royaume-Uni, de 13 points aux Pays-Bas et de 9 points en Allemagne

 

Les attentes des consommateurs

Les consommateurs montrent des attentes pour leurs données privées.

  • L’utilisation des données de manière inappropriée

80,29 % (France) iraient voir ailleurs si une entreprise ou une marque utilise les données de manière irritante ou inappropriée

  • La confiance dans la banque

Les banques sont perçues comme un espace sûr pour le partage d’informations personnelles.

  • La méfiance envers les l’IoT

Il semble plus facile de communiquer son adresse e-mail à une banque (Royaume Uni 68 %) qu’à une entreprise fabriquant des dispositifs intelligents, IoT (19 %)

  • La préférence du service générique

Face au choix entre un service plus personnalisé et un service gratuit, générique, sans publicité ciblée, 50 % (Royaume Uni) opteraient pour le service générique. 16 % préfèrent un service fondé sur une analyse des données privées.

 

 

Source Splunk & Censuswide – 803 décideurs dont 203 en France – 4 098 consommateurs – Royaume-Uni, Allemagne, France et Pays-Bas – octobre 2020.

Data - Par Sabine Terrey - Publié le 18 janvier 2021