> Cloud > Les apports de Windows Intune v4

Les apports de Windows Intune v4

Cloud - Par Vincent Aubry - Publié le 16 juillet 2014
email

Cette quatrième release de Windows Intune introduit des réponses concrètes aux entreprises.

Les apports de Windows Intune v4

De nos jours, la consumérisation de l’IT est de plus en plus réelle et les preuves sont irréfutables (ces chiffres sont issus principalement de Gartner et d’IDC) :

• 95 % des employés utiliseraient au moins un de leurs matériels IT personnels (tablette, smartphone…) pour effectuer leur travail au sein de leur entreprise ;

• 84 % des entreprises possèdent une flotte de salariés itinérants ;

• 87 % des employés Américains ont déjà réalisé leur travail depuis leur propre habitat personnel durant un mois précis ;

• 3 salariés sur 5 affirment qu’ils n’ont pas besoin d’être physiquement au bureau de l’entreprise pour travailler efficacement.

D’autant plus que les achats par les particuliers et par l’entreprise « d’appareils connectés » (les smartphones et les tablettes, pour ne citer qu’eux), ne vont cesser d’augmenter. C’est sans considérer la rapidité des cycles de lancement et de rafraichissement de ces « appareils connectés ». Il est donc de la responsabilité de chaque entreprise, d’apporter des solutions de travail appropriées à chaque employé.

Cependant, il existe encore quelques freins techniques basiques pour initier une stratégie autour de la consumérisation ; car lorsque la réticence habituelle autour de la sécurité est réglée, des questions d’administration et de gouvernance se posent. En fait, dans de nombreuses sociétés, la gestion des « appareils connectés » se réalise à travers une solution différente des postes de travail « classiques » (qui est également gérée par une autre équipe IT). Cette absence d’homogénéisation technique et humaine, provoque principalement des divergences politiques et des coûts supplémentaires : des coûts d’infrastructure, des coûts de licence, des coûts liés au support interne… mais cette situation malheureusement classique à la date d’aujourd’hui, entraîne essentiellement une perte d’usage et d’autonomie conséquente pour l’utilisateur final, et donc une perte de productivité pour l’entreprise sur du moyen terme. D’autant plus que d’un point de vue purement technique, cette démarche est caduque et contre-stratégique pour une gestion des « appareils connectés » sur du moyen et sur du long terme.

C’est notamment l’une des réponses adressées à travers cette version 4 de Windows Intune : résoudre de façon stratégique cette problématique en apportant une solution rapide, efficace et évolutive, tout en proposant de la valeur auprès de l’utilisateur final et en simplifiant la vie des équipes IT.

A titre de rappel et comme expliqué à travers le numéro de décembre 2012 d’ITPro Magazine, la version 3 de Windows Intune proposait une première gramme de possibilités pour gérer une flotte de périphériques mobiles (stratégies de sécurité, publication des logiciels en direction des utilisateurs), cette dernière offrait également une palette avancée de fonctionnalités pour les postes de travail Windows : intégration / synchronisation avec Active Directory, contrôle proactif des PC, déploiement des logiciels et des mises à jour, inventaires logiciels et matériels… Par conséquent, cet article ne détaillera pas ces précédentes fonctions, ni les scénarios d’usage envisageables via cette solution Cloud mais uniquement les nouveautés de cette version 4 et les propositions de valeur correspondantes.

Une montée de version simpliste

Comme pour les versions précédentes de Windows Intune et intrinsèquement aux principes d’une solution de type SaaS « prête à l’emploi », le passage à la nouvelle release de Windows Intune est transparente de bout en bout pour l’entreprise, mais également pour l’utilisateur final : aucune(s) mise(s) à jour et/ou évolution(s) de l’infrastructure ne sont obligatoires, aucune(s) interaction(s) et/ou modification(s) conséquente(s) avec le système d’information actuel de l’entreprise ne sont à planifier, aucun(s) déploiement(s) long(s) et coûteux ne sont à anticiper…

Pour rappel en terme de prérequis pour Windows Intune, ces derniers sont plus que minimalistes et légers. En effet, le principal prérequis pour le fonctionnement de Windows Intune, est un simple accès à internet (pour accéder à la console d’administration Web et pour assurer la communication des actifs / clients Windows Intune). Des prérequis supplémentaires sont nécessaires, mais ces derniers sont très « accessoires », puisqu’il est question que d’un compte « Windows » (pour accéder à la console d’administration Web) et le déploiement d’un agent (uniquement sur les postes Windows et si ce dernier n’est pas déjà déployé). Le mot « uniquement » est très intéressant et important, car comme expliqué plus bas dans ce présent article, les appareils dits « connectés » fonctionnent en mode « Agentless » (c’est-à-dire sans agent local, pour une traduction Française).

C’est donc avec une facilité et une rapidité évidentes, que les entreprises peuvent profiter très simplement des dernières nouveautés de Windows Intune.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Environnements de travail : 5 Profils innovants !

Environnements de travail : 5 Profils innovants !

Découvrez les nouveaux environnements de travail sous l’angle de 5 Profils innovants en termes de gestion, usage, sécurité, utilisation et collaboration. Les collaborateurs d’aujourd’hui souhaitent avoir accès à des solutions PC à la fois, flexibles, performantes, sécurisées et faciles à utiliser, et ce où qu’ils se trouvent. Explorez les solutions !

Cloud - Par Vincent Aubry - Publié le 16 juillet 2014