> Data > Arrêter & démarrer SQL Server

Arrêter & démarrer SQL Server

Data - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Michael Otey - Mis en ligne le 20/10/2004 - Publié en Octobre 2003

De multiples façons d'arrêter et de re-démarrer votre serveur

SQL Server est l'un des systèmes base de données les plus fiables du marché. Mais il faut parfois l'arrêter pour diverses raisons : maintenance régulière, déplacement, etc.La fermeture de Windows entraîne l'arrêt de SQL Server mais, si cela ne vous convient pas, voici sept autres manières d'arrêter SQL Server.

Enterprise Manager

La première méthode d’arrêt à  laquelle
pensent la plupart des DBA passe par
Enterprise Manager. Ouvrez Entreprise
Manager, faites un clic droit sur le
serveur que vous voulez arrêter.
Choisissez l’option Stop dans le menu
déroulant pour arrêter le serveur sélectionné.

SQL Server Service
Manager

L’applet SQL Server Service Manager
n’est disponible que sur le système
SQL Server. Ouvrez l’applet en doublecliquant
sur son icône sur la barre des
tâches. Dans le menu déroulant, choisissez
le nom du système SQL Server
que vous voulez arrêter, et cliquez sur
Stop.

Windows Services

Ouvrez l’applet Windows Services en
sélectionnant Start, Programs, Administrative
Tools, et Services. Double-cliquez
sur le service MSSQLServer (ou le
service MSSQL$InstanceName si vous
avez une instance nommée) et cliquez
sur Stop pour arrêter l’instance que
vous avez sélectionnée.

La commande Net Start

Les trois méthodes d’arrêt précédentes
sollicitent la GUI Windows.
Mais vous pouvez aussi arrêter SQL
Server d’une autre manière : avec la
commande Net intégrée dans Windows
2000 ou Windows NT 4.0. A partir
d’une invite de commande, tapez
net stop mssqlserver. Si vous utilisez
une instance nommée, tapez net stop
mssql$instancename. A noter que Net
Stop ne fonctionne pas avec les systèmes
SQL Server en cluster. Pour arrêter
un tel système, vous devez recourir
à  l’utilitaire cluster.exe de MSCS
(Microsoft Cluster Service).

L’instruction T-SQL
SHUTDOWN

L’instruction T-SQL SHUTDOWN arrête
le serveur en bon ordre. SQL
Server applique le checkpointing à 
toutes les bases de données et envoie
toutes les données committed sur
disque. Vous pouvez aussi utiliser l’instruction
SHUTDOWN WITH NOWAIT
pour effectuer un arrêt immédiat sans
pratiquer le checkpointing des bases
de données. Comme Net Stop, la commande
T-SQL SHUTDOWN ne marche
pas avec des systèmes SQL Server en
cluster

SQL-DMO

SQL-DMO (SQL Distributed Management
Objects) est un framework de
gestion basé sur COM, capable d’effectuer
la quasi-totalité des fonctions de
gestion de SQL Server. Pour arrêter SQL Server avec SQL-DMO, créez une
instance de l’objet SQLServer2, puis
exécutez la méthode SQLServer2.Shutdown.

WMI

SQL-DMO doit être installé sur tous les
clients, mais il ne faut installer le provider
WMI (Windows Management
Interface) pour SQL Server que sur le
système SQL Server. Installez WMI à 
partir du répertoire \x86\other\wmi sur
le CD SQL Server. Après avoir créé une
instance de l’objet WMI MSSQL_
SQLServer, vous pouvez invoquer la
méthode MSSQL_SQLServer.Stop
pour arrêter le service SQL Server.

Téléchargez cette ressource

Microsoft 365 : HP Subscription Management Services en détail

Microsoft 365 : HP Subscription Management Services en détail

Collaboration à distance, environnements de travail et productivité optimisés, gestion évolutive des licences, accélérez la transformation de votre business pour le faire entrer dans l’ère de la collaboration hybride. Découvrez comment le service de gestion des abonnements HP peut vous aider à optimiser vos investissements et votre stratégie de gestion de vos abonnements Microsoft 365.

Data - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT