> Mobilité > BitDefender : « Les malwares sur les réseaux sociaux, la principale menace pour mobiles »

BitDefender : « Les malwares sur les réseaux sociaux, la principale menace pour mobiles »

Mobilité - Par iTPro.fr - Publié le 14 janvier 2011
email

« Clique ici pour voir le statut qui a fait expulser une fille de son école ». Le message a beau sentir l’arnaque, il a généré 28 672 clics sur Facebook.

Et parmi eux, 24 % provenaient d’une plateforme mobile, selon les statistiques de goo.gl.

BitDefender : « Les malwares sur les réseaux sociaux, la principale menace pour mobiles »

Partant de ce constat, BitDefender met en garde les utilisateurs et fait remarquer que « les malwares ciblant les réseaux sociaux comme Facebook sont indépendants des plateformes et sont aussi courants que les malwares ciblant les PC ».

Les utilisateurs ayant cliqué sur le lien, que ce soit à partir de leur PC ou d’un appareil mobile, ont téléchargé un ver Facebook et sont devenus victimes d’une arnaque destinée à générer des revenus grâce à AdWord, le système publicitaire de Google.

« Ces statistiques indiquent que les malwares ciblant les réseaux sociaux pourraient constituer actuellement la principale menace pour les dispositifs mobiles » déclare George Petre, Responsable de l’étude des menaces chez BitDefender.

L’éditeur de solutions de sécurité propose donc aux utilisateurs sa propre application Facebook gratuite : safego. L’application fonctionne avec les moteurs antimalware et antiphishing de BitDefender et analyse les URL contenues dans les publications et commentaires.

Plus d’informations : BitDefender

À lire également sur iTPro.fr : Safego : une application pour sécuriser Facebook

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Ce livre blanc expose les problématiques auxquelles sont confrontés les DAF modernes et souligne les bénéfices de la facturation électronique pour la trésorerie. Il dévoile également le processus de déploiement de ce projet de transformation digitale que la réglementation rendra bientôt obligatoire.

Mobilité - Par iTPro.fr - Publié le 14 janvier 2011