> IoT > Comment rendre son APM intelligent et loquace 

Comment rendre son APM intelligent et loquace 

IoT - Par José Diz - Publié le 03 mars 2017
email

Un assistant digital sachant discuter vocalement ou en chat, des OVNI DevOps lumineux indiquant l’état des performances applicatives : Dynatrace fait entrer l’APM dans l’ère de l’intelligence artificielle

Comment rendre son APM intelligent et loquace 

Plonger dans un logiciel de supervision pour examiner les tableaux et autres indicateurs de performance nécessite du temps, et n’est pas à la portée de tous. Sans oublier l’interprétation et l’analyse des événements obligeant à fouiller pour trouver les bons éléments de mesures. L’intelligence artificielle et ses multiples disciplines peuvent apporter des pistes d‘optimisation efficaces. 

 

Davis ouvre la Voix à la performance applicative

« Deux petits problèmes sont survenus cette nuit. L’arrêt du serveur de messagerie MSG5423 à 23 heures 12, qui a été automatiquement relancé sans perte de données à 23 heures 54. Suite à une suspicion d’attaque virale, le serveur de téléchargement Extranet Compta a été mis en quarantaine et attend une intervention manuelle. Bonne journée ! » Ainsi s’exprime vocalement Davis, l’assistant numérique virtuel développé par Dynatrace pour sa plateforme APM. Il est également possible d’interagir en mode texte pour le même résultat.

L’utilisateur peut également demander à Davis de lui afficher les rapports, histogrammes et autres chiffres correspondants.

Le leader mondial de l’APM souhaite simplifier l’accès à sa plateforme en profitant pleinement des nouvelles capacités d’Intelligence artificielle. Et dans cette famille de technologies, Davis recourt à la reconnaissance et l’interprétation de la parole, au traitement automatique du langage naturel (NLP ou Natural Language Processing), speech-to-text, text-to-speech… Davis s’appuie sur les technologies Amazon Alexa (VoiceOps) pour le vocal et sur Slack pour le chat (ChatOps), pour que sa plateforme réponde aux questions. Et des mécanismes de Machine Learning favorisent une compréhension de plus en plus précise dans le temps.

Aussi ergonomiques et interactives soient-elles, les interfaces de supervision de la performance applicative s’adressent clairement aux experts. Or, les nouvelles approches de l’informatique d’entreprise tentent d’impliquer les utilisateurs métier tout au long de cycle de vie applicatif. D’où la nécessité de proposer des interfaces de type vocal et textuel en langage naturel, avec des réponses compréhensibles par tous. 

A l’avenir, Dynatrace annonce améliorer la pertinence de Davis en travaillant avec les utilisateurs sur les questions les plus diverses. Un objectif plus ambitieux est annoncé : la mise en place d’une communauté autour de Davis favorisant le partage de miss à jour et de compétences à travers le téléchargement via GitHub.

Une avancée à suivre avec intérêt sur une évolution de l’accès, reposant aussi sur l’automatisation des solutions de supervision.

 

Des ovnis rouges et verts débarquent dans les salles DevOps

Un  gyrophare multicolore pour indiquer visuellement et en temps réel l’état de santé d’une application. UFO est un gadget étonnant et très utile proposé par Dynatrace aux équipes DevOps. Connecté à la plateforme APM de l’éditeur, UFO modifie partiellement ou totalement la couleur de ses anneaux lumineux selon les problèmes détectés en temps réel: tout vert = tout va bien, partiellement rouge = attention. Un gadget conçu pour être installé en hauteur afin de rester visible par tous, en permanence. Un moyen ludique de maintenir les applications dans de bonnes conditions, sans rester collé à l’écran de supervision. Un outil déployé dans les bureaux de l’éditeur avec succès.

Détecter un problème sur le code en cours de développement ou en production n’est pas une mince affaire. Surtout quand les équipes en charge d’une application sont réparties dans des lieux géographiques distincts. Avant de passer chaque étape du cycle de développement, l’anneau supérieur doit être totalement vert, idem lors de chaque modification. UFO affiche deux anneaux lumineux. L’anneau supérieur mesure les performances de l’application pendant son développement ou ses modifications, tandis que l’anneau inférieur est dédié à l’application en  production. L’approche DevOps explique la présence de deux anneaux, répondant à l’approche de déploiement continu.

Bien entendu, chaque UFO est relié à une application unique. Les bureaux des entreprises pourraient bientôt ressembler à un espace intergalactique !

 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Accédez au Service Premium Ricoh

Accédez au Service Premium Ricoh

Des imprimantes de qualité professionnelle, des services exclusifs, quelle que soit la taille de votre entreprise, vous pouvez, dès à présent, bénéficier du service premium de Ricoh. Un ensemble de services et de solutions normalement dédiés aux grands comptes, découvrez dès maintenant les conditions exclusives qui vous sont réservées pour accéder au meilleur de la technologie Ricoh…

IoT - Par José Diz - Publié le 03 mars 2017