> Mobilité > Comment se préparer au « travail de demain » ?

Comment se préparer au « travail de demain » ?

Mobilité - Par Sabine Terrey - Publié le 02 juillet 2019
email

Quelle est l’influence de la technologie sur le monde du travail, la culture d’entreprise, les compétences, les talents, les espaces de travail ? 29 % seulement des organisations ont mis en place une stratégie dédiée au travail de demain !

Comment se préparer au « travail de demain » ?

Compétences digitales et environnement de travail

Transformer son environnement pour attirer, retenir et encourager les meilleurs talents est essentiel. Ainsi, les programmes de formation donnent les compétences digitales clés, la productivité des collaborateurs étant la priorité N°1 des stratégies pour le travail de demain.

Or, le travail de demain passe aussi par l’environnement de travail, c’est-à-dire une initiative de réagencement des espaces pour une approche de travail plus efficace (46%). La France est par ailleurs bien positionnée (plus de la moitié).

48 % (Europe) s’engagent dans des politiques en phase avec les approches actuelles (horaires flexibles – télétravail).

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de sécurité BYOD, Mobile et Office 365

Guide de sécurité BYOD, Mobile et Office 365

Près de 45% des données sensibles de l'entreprise, notamment les données des applications Microsoft Office 365, sont stockées sur les terminaux des collaborateurs. Face aux pertes accidentelles de données ou encore aux attaques par Ransomwares, les directions IT doivent pouvoir garantir la sécurité et la protection des données et des applications des terminaux de l'entreprise. Découvrez comment garantir la protection des données de tous les collaborateurs mobiles grâce à Carbonite Endpoint 360

Sécurité & technologies intelligentes

Voici les éléments à retenir pour se préparer au travail de demain :

  • La sécurité

Enjeu prioritaire en raison des lois (RGPD), tout comme la confidentialité et la gouvernance. A noter : les systèmes IT redondants affectent l’intégration des nouvelles technologies (30 %)

 

  • Les conflits inter générationnels

Les entreprises européennes emploient environ 38 % de professionnels de la génération Y, 35 % de la génération X et 7 % de la génération Z. Les taux d’adoption sont freinés par les attentes multigénérationnelles des salariés (29 %)

 

  • Les technologies intelligentes

Elles automatisent les tâches qui aident les salariés (assistants digitaux intelligents, fonctions back-office basées sur l’IA). Des formations supplémentaires ou des sessions peuvent être suivies en ligne sur différents supports

 

  • Le budget dédié à la transformation

L’importance des ressources dédiées au développement global de l’organisation : ¼ a mis en place un budget de transformation pour le bon déroulement des initiatives. La transformation digitale doit être intégrée aux stratégies de réussite globales

 

  • Les politiques de travail flexible

Primordiales car elles conservent un bon équilibre vie professionnelle/vie privée par le biais de l’innovation technologique. A noter : pour 2 % seulement des salariés européens, l’entreprise ne s’attend à aucune amélioration en proposant des mesures flexibles, mais 57 % espèrent une productivité améliorée et 56 % veulent garantir satisfaction des équipes

 

  • Les mises à niveau technologiques pour répondre aux attentes

Les plates-formes Cloud (54 %), les logiciels de sécurité pour mobile (49 %) et l’accès mobile aux outils (39 %) sont des initiatives stimulant la productivité

 

Source Etude Dell Technologies & VMware – IDC – Becoming “Future of Work” Ready: Follow the Leaders 

 

Mobilité - Par Sabine Terrey - Publié le 02 juillet 2019