> Data > Compréhension des données : les décideurs manquent de confiance

Compréhension des données : les décideurs manquent de confiance

Data - Par Sabine Terrey - Publié le 23 juillet 2018
email

Selon les indicateurs, les entreprises font face à un nouveau défi ! Le déficit croissant de compétences empêche les décideurs de poser les bonnes questions aux données et aux systèmes. Alors, à l’heure où la donnée est clé dans toute stratégie, comment en tirer tout le potentiel et faire en sorte qu’une vraie culture du changement s’installe ?

Compréhension des données : les décideurs manquent de confiance

Data Literacy = compétence N°1 au travail

En raison de l’automatisation et de la robotique, selon McKinsey, 800 millions de travailleurs au niveau mondial perdraient leur travail d’ici à 2030.

Si, pour le Gartner, la « Data Literacy » est la compétence essentielle au travail, les chiffres sont peu réjouissants, puisque 76 % des décideurs en entreprise ne sont pas confiants dans leur aptitude à lire, traiter, analyser et exploiter les données.

Les entreprises devront investir fortement dans l’accompagnement des collaborateurs utilisant la donnée et donc dans le développement de la “culture de la donnée”.

 

Côté compétences, les zones les plus hésitantes sont

  • L’Europe (83%)
  • L’Asie-Pacifique (80 %)
  • Les États-Unis (67 %)

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment contrer les menaces sophistiquées ?

Comment contrer les menaces sophistiquées ?

Votre réseau d'entreprise fait face à de profondes mutations en matière IT, à des comportements utilisateur à risque et à des menaces toujours plus sophistiquées (ransomware, vulnérabilités zero-day, attaques ciblées). Protéger votre réseau devient ainsi plus complexe. Pour faire simple, nous avons segmenté l'univers des menaces en trois profils : les menaces connues, celles qui sont inconnues et celles connues mais non divulguées...

Les 4 clés de la culture du changement

Face au manque de compétences en compréhension des données, voici 4 conseils à mettre en œuvre rapidement en entreprise

 

  • Les données = succès professionnel 

85 % des décideurs maîtrisant les données se jugent très performants au travail. De plus, les données les aident à mieux accomplir leur tâche (94 %) et une plus grande compréhension des données confère plus de crédibilité (82 %) à leur poste.

Il est urgent de prendre en compte ces éléments : performance, réussite et crédibilité.

 

  • Une envie d’apprendre avant tout 

78 % sont prêts à consacrer plus de temps et d’énergie à améliorer leurs compétences en matière de données. Les cadres indiens sont les plus enclins à apprendre (95 %), suivis par ceux de l’Asie-Pacifique (72 %) et les Européens (65 %).

 

  • Une confiance renouvelée

Qui sont les décideurs les plus confiants ?  A ce classement, nous trouvons les indiens (46 %), les Américains (33 %), les Espagnols (27 %), les Britanniques (26 %), les Australiens (22 %), les Allemands (20 %), les Singapouriens (17 %), les Français (16 %), les Suédois (15 %), les Chinois (12 %) et les Japonais (8 %).

Il est donc temps de renouveler la confiance des décideurs et de tous les collaborateurs dans la maîtrise de l’analyse données.

 

  • Une amélioration des compétences

48 % ont des difficultés à distinguer une fausse donnée de la vérité, il faut ainsi améliorer les compétences des collaborateurs pour y remédier

 

Source Qlik

Data - Par Sabine Terrey - Publié le 23 juillet 2018